Ni femme ni jeune lors de l’élection du président de la diaspora comorienne

Les grands notables de la région parisienne ont organisé ce samedi 25 février l’élection du président de la diaspora comorienne en France. L’élection a eu lieu à la Courneuve, les femmes et les jeunes n’ont pas été conviés à l’élection. Les femmes n’ont pas le droit de s’exprimer ni de voter sur le choix du représentant de la diaspora.election-diaspora

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Mohamed Said est élu président de la diaspora comorienne suite à cette élection. Une présidence qui commence déjà dans la polémique. La notabilité a évincé les jeunes de cette cérémonie et a fait naître une polémique, celle de la légitimité du nouveau président.

Élu uniquement par les notables de la région parisienne, le nouveau président, n’a pas de légitimité à Marseille, Dunkerque où il y’ a une forte communauté comorienne. Va-t-il pouvoir rassembler l’ensemble des comoriens ?election

1 commentaire sur Ni femme ni jeune lors de l’élection du président de la diaspora comorienne

  1. Ces notables ne représentent personne en Île de France.
    Il s’agit de l’élection du président de la secte « MAYELE NA MADABA ».
    La diaspora comoriens n’a jamais existé en tant qu ‘entité unique, ils existent plusieurs diasporas dans région parisienne.
    Ces notables sont des charlatans.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*