En ce moment

Non au rapatriement des comoriens bloqués à l’extérieur

Si aujourd’hui la France fait partie des maisons mères du Covid-19 c’est suite à la décision de rapatrier leurs compatriotes se trouvant à wuhan. Aujourd’hui le gouvernement se trouve dans la même situation. Que faire?

Si nos cris parviennent jusqu’à Beït-Salam, pour nous épargner du nouveau Coronavirus, il faut bloquer l’entrée sur le territoire national à ceux qui se trouvent dans des pays touchés par la Covid-19. C’est une décision difficile à prendre, mais c’est notre seul moyens de nous assurer que le virus n’arrive pas jusqu’à chez nous. La décision du gouvernement de rapatrier les comoriens se trouvant à l’étranger aura des lourdes conséquences que nous allons le regretter. Au moment de la fermeture des frontières Malgaches aucun cas n’a été enregistré sur le territoire. Aujourd’hui grâce à une décision pareille de rapatriement de leurs compatriotes, la grande île fait partie des pays touchés par le Covid-19.
Que ceux qui se trouvent à l’extérieur du pays restent jusqu’à ce que le monde trouve une remède efficace à ce virus.

Ali Abdou, journaliste

La Rédaction

1 commentaire sur Non au rapatriement des comoriens bloqués à l’extérieur

  1. C’est n’importe quoi! Vous n’aurez pas eu le même discours si un membre de votre famille serait coincé dans l’un de ces pays. Les comoriens coincés dans les pays bloqués (Madagascar, Tanzanie…) se retrouvent à payer de grosses sommes pour pouvoir se loger et se nourrir plus longtemps que prévu dans l’endroit ou il était avant que toute cette situation n’arrive! Des sommes d’argent qu’ils n’ont pas! Vous ne les prenez pas en charge, ils sont donc livré à eux même dans un territoire qui n’est pas le leur! Mettre des rapatriés en quarantaine vous est si difficile que ça? Dites la vérité! Vous ne voulez tout simplement pas dépenser de grosses sommes pour prendre en charge tous nos frères et soeurs comoriens! Les mettre en quarantaine vous couterez beaucoup trop d’argent! Certes le virus est une menace mais laisser des personnes âgés malades, des enfants, des femmes enceintes, délivrés à eux-mêmes dans un pays autre que le sien est dégueulasse et inadmissible.

Répondre à ComoriHaine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*