En ce moment

Nos hôpitaux, des vrais mouroirs

Tribune: EL MAAROUF, HOMBO, FOMBONI n’y sont pratiquement plus. Ces passages obligés avant le cimetière recueillent le plus souvent les pauvres appauvris par les cliniques, véritables commerces et ceux qui n’ont rien à vendre ou à hypothéquer aux marchands de la mort pour une place dans un Kwassa sanitaire qui coûte souvent en moyenne le salaire mensuel de quinze soldats de la dictature la plus cruelle du 21ème siècle assistent à leur mort, fatalement: « DEZAMOUNGOU AVENDZA ».

 » j’ai dépensé 75000FC en 48 heures d’hospitalisation d’une crise de dingue dans cet hôpital d’une émergence dingue et j’ai peur de partir avec un paludisme, tellement les moustiques pilulent; heureusement, le patient est très malade et ne ressent pas les piqûres des moustiques qui infestent ces morceaux de tôles qu »une simple pluie remplie les chambres », me confie L., un garde malade à Hombo.

Avec son portable, F. me fait visiter l’un des sinistres espaces dites EL MAAROUF et me fait voir des toilettes dignes de l’âge de la pierre polie: « tu vois BEN, ce sont des excréments vieux d’une semaine ici et là de moins de deux heures à un mètres de ce qui ressemble à une wc »

 » la maladie est plus supportable que l’hygiène de cet hôpital.dit de référence flambant neuf de BAMBAO MTSANGA », me dit d’une voix casser R. qui passe son quinzième jours après une chute d’un giroflier.

 » Tu vois bien car en ce moment, nous n’avons pas l’électricité depuis quatre bonnes heures et je me sens mille fois mieux ici à l’extérieur qu’à l’intérieur de ces chambres puantes », me crie Z, habitant de Mdjoiezi à l’hôpital de Fomboni.

Ceci explique les débarquements dans les plages de Mayotte morts ou vifs à la recherche des soins souvent primaires.
Et des humains osent défendre un tel régime, des criminels gouvernant un archipel qui a tout pour le bien être de tous.
« MOUNGOU WA HAKI »!

BEN ALI.

2 commentaires sur Nos hôpitaux, des vrais mouroirs

  1. Assalam enlaycoum! Et enfaîte je voulais juste dire aux comoriens que aujourd’hui nous les maorais on vous veut du bien mais pas le mal et vous vous n’aimez pas les maorais mais les maorais ne sont pas méchants avec vous ce sont vos compatriotes qui ne vous aiment pas car ouvraient les yeux et regardaient ce qui ce passe aux 3 îles comoriens!que Allah vous punis de tous le mal que les comoriens disent de Mayotte et que ce sont les démunies de chez qui aiment Mayotte et qui en payent les conséquences des problèmes que votre gouvernement ne veulent pas pas voir Mayotte avancée donc priaient Allah que Mayotte soit la meilleure et qu’il avance devant pour vous sortiez dans des problèmes incha Allah et vous verrez que les comores iront bien incha Allah amine vous aime tous et à toutes et que Allah vous vienne en aide de tous le malheur que vous subissez avec votre gouvernement incha Allah amine !!!!

  2. trouver des millions pour aller à Paris accompagné de tous les camarades est facile et pendant cela, les comoriens crèvent. C’est hallucinant….Mais tient l’argent et le pouvoir font courir les hommes surtout quand on est soit disant ancien colonel capable d’endormir ses camarades militaires…

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*