En ce moment

« Notre affrontement avec Azali est inévitable », Tocha

Cap 2021 ! L’ancien député de la région de Itsabdra croit au départ du chef de l’État et promet d’user toutes ses forces pour que la présidence tournante échoit à l’île d’Anjouan. Membre également du front commun, organisation qui n’a autre but que la lutte pour la présidence tournante à Anjouan en 2021 et à Moheli en 2026, Tochar Djohar se tient prêt à son retour aux Comores.

« Nous lui avons bien signifié que le collège électoral doit être convoqué le 23 novembre prochain. Au-delà de cette date, nous allons riposter. Notre affrontement est inévitable. Il cherche la guerre. Nous sommes prêts. On ne peut pas accepter ses mépris et moqueries. Nous remercions également l’île d’Anjouan d’avoir montré leur mécontentement « , Tocha

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*