Notre droit nous permet-il de répudier Mansour Kamardine ?

Notre droit nous permet-il de répudier nos Nationaux?

Au-delà du contentieux territorial entre les Comores et la France, nous avons un panneau, devenu stèle, mentionnant:
 » Mayotte est comorienne et le restera à jamais »

La diplomatie Gwadanaises, soit-elle molle, ses dernières décennies, a entamé une discussion, avec la fameuse Commission mixte Franco-comorienne.
La présence du parlementaire de Mayotte, Mansour Kamardine, dans cette commission, a fait couler d’encre. Ceux qui connaissent les extrêmes déclarations du député, condamnent sa présence à Moroni

D’où, mes interrogations:
Est-ce que nous réclamons seulement le territoire de l’île de Mayotte, ou nous considérons, aussi, que les Maorais et Maoraises, sont nos frères et soeurs?
Pourquoi devrions-nous exclure, un de notre dans le dialogue, malgré ses déclarations et ses positions?
Nous pouvons avoir des différents familiaux, un frère peut se permettre de vouloir vendre la copropriété familiale, mais je ne crois pas, qu’on devait l’exclure dans le dialogue du règlement de différent

En 1998-1999, des nationaux comoriens se sont permis de déclarer le rattachement d’Anjouan à la France, ils ont même hissé, le drapeau tricolore
Et pourtant, nous ne les avons pas repudiés

Nous pouvons déplorer les actions de notre diplomatie dans ce différent, mais je crois que la présence du député dans cette rencontre, est une occasion, de lui rappeler, d’où il vient, en l’invitant à se ressaisir

Mohamed Hadji. Titre: Comores-Info

2 commentaires sur Notre droit nous permet-il de répudier Mansour Kamardine ?

  1. Il n’est pas venu pour savoir d’où il vient, il est venu pour montrer à ses troupes de la haine à Mayotte que que l’Etat comorien a enfin cédé sur sur la question, Mayotte est française. S’il y a des hommes à Mayotte qui peuvent discuter avec les autres iles, ce n’est certainement pas Mansour Kamardine. C’est lui mène la politique de la haine, la chasse à l’homme, les souffrances et les tortures des comoriens à Mayotte, c’est lui qui qui a développé l’idéologie selon laquelle les comoriens et les mahorais sont des ennemis éternels, et n’ont jamais été frères et soeurs. Je ne vois pas comment comment un tel individu peut etre impliqué dans des discussions; s’il est impliqué c’est justement parce qu’il s’agit d’une commmision mixte de corruption, mensonges et hypocrisie.

  2. MH, vous êtes naïf.
    Ce type ne nous veut pas du bien.
    Comme vous venez d’évoquer la crise anjouanaise, et bien savez-vous d’où venez cette affaire?
    C’est coups monté par les harkis mayorais.
    Selon vous d’où venez les posters de Jacque Chirac et les drapeaux Français que les anjouanais brandissaient dans les rues de Mutsamudu: de Mayotte.
    Les harkis mayorais veulent nous détruire mais la nation Comorienne est immortelle, ils ne détruiront que les collabos tel que Azali et le petit Amine bref les traîtres.
    Il aura toujours des patriotes qui maintiendront la flamme jusqu’à la victoire finale.

Répondre à Boinayou madi ali Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*