Nous avons perdu l’île de Mayotte depuis le 31 mars 2011

Il y a parfois des cloches qu’on ne peut pas empêcher de sonner même si on est plus que jamais légitime. En effet, la réalité sur la question de Mayotte est trop dure à digérer. 

Pourtant, c’est bien la vérité. Le retour de Mayotte n’est plus possible. C’en est fini pour toujours ! Parce que nous avons définitivement perdu la guerre depuis le 31 mars 2011, période de la départementalisation de Mayotte par la constitution française. Et ce sont les intellectuels, élites et dirigeants politiques des Comores qui ont vendu Mayotte et participé à ce désastre.

A vrai dire, on aurait pu se battre et aller jusqu’au bout avant 2005, période pendant laquelle, des actes majeurs qui ont été posés ont scellé le destin de Mayotte En acceptant, en effet, la participation de Mayotte aux jeux des îles de l’Ocean indien(Jioi) en tant qu’une entité à part-entière, on a reconnu d’une manière tacite la défaite et on a permis à la France d’accélérer l’agenda de la départementalisation. Le reste n’est que des bla-bla et des palabres. mtsango-comores

Les personnalités malhonnêtes et hypocrites

Chers compatriotes, ne soyez pas dupes et reconnaissez la vérité qu’on a perdu Mayotte.

Comment acceptez-vous que des personnalités qui se disent intègres jouent un double jeux sans scrupule. Ils nous trompent à longueur de journée. Toutes ces personnes ont la nationalité française et la plupart touchent la pension de la retraite française. Et d’autres personnalités perçoivent encore le Rsa, revenu solidarité actif, versé par le gouvernement français. Ces gens-là font semblant de lutter pour Mayotte en public mais en privé, ils s’en moquent complément. Ce qui comptent c’est leur rente qui leur est versée mensuellement.

Regardez bien vous -même les personnes qui sont sur le devant de la scène concernant Mayotte. Cherchez à savoir ce qu’ils font et vous verrez que ce que je dis est juste.

Sachez une chose : jamais Mayotte ne reviendra dans le giron des Comores sans le bon vouloir de la France. Ce n’est pas la littérature ou les comtes sous les arbres à palabres ou bien encore les légendes qui feront libérer Mayotte. Reconnaître la réalité en face n’est pas l’apanage d’une faiblesse mais plutôt du courage mais aussi de la logique.

C’est qui s’est passé à l’île de la Réunion lors des jeux des Îles est beaucoup plus paradoxe. Les athlètes comoriens ont bien fait d’agir aussi. Mais comment voulez-vous que Mayotte n’arbore pas le drapeau français alors qu’il est le 101ème département français depuis le 31 mars 2011, et le 5ème département d’outre-mer(Dom).

Les Comores aurait dû ne pas accepter que Mayotte y participe depuis en 2005. Mais les bandits ont au contraire vendu le pays et c’est nous maintenant qui sommes fatigués de tout ce qui se passe. C’est mieux de rêver mais aussi on se met de la piste aux yeux nous -même!

Voici les raisons de non-retour de Mayotte :

1- Sur le plan constitutionnel: Un département d’outre-mer (DOM) est créé par la Constitution du 27 octobre 1946 et maintenu par la Constitution du 4 octobre 1958 (article 73). Il s’applique ainsi à la Guadeloupe, la Guyane française, la Martinique, Mayotte et La Réunion. Ç’a été voté par le Parlement français, puis le sénat. Aucune institution mondiale ne peut avoir le mandat de faire autrement. Car la France est puissante. La France laissera pas faire violer sa constitution. La loi du plus fort est toujours la meilleure.

On a vu que la France a assassiné nos présidents en complicités avec ces mêmes personnalistes caduques, véreuses. La France qui ne nous a pas laissé aucun héritage coloniale d’infrastructures ou bien commun, a participé à nous rendre plus pauvre, à nous déstabiliser.

2- Région ultrapériphérique

De plus, depuis le 1er janvier 2014, tous les départements d’outre -mer(Dom) sont des régions ultrapériphériques de l’Union européenne. La France est la deuxième puissance de l’Europe économique mais première militaire, avec à la clef une arme nucléaire.

Une région ultrapériphérique (RUP) est un territoire de l’Union européenne mais situé en dehors du continent européen. Les RUP ont été reconnues pour la première fois dans une déclaration annexée au traité de Maastricht de 1992. Depuis 2009, ils sont définis à l’article 349 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne qui y précise la façon dont le droit européen peut y être adapté.

La France est le 6eme pays le plus riche du monde, 4ème puissance nucléaire -militaire, 2ème puissance mondiale en terme de superficie et de souveraineté maritime, 3ème membre du conseil de sécurité et elle a droit à un droit de veto. Elle est parmi de top 5 de diplomatie du monde, elle nous avait colonisés et elle est revancharde d’avoir déclaré unilatéralement l’indépendance. Elle se venge de nous. Alors qui peut dire non à la France ? Concentrons nous pour développer les Comores d’abord mais là encore c’est une autre histoire!

Nasra Ahamada

1 commentaire sur Nous avons perdu l’île de Mayotte depuis le 31 mars 2011

  1. Il faut que Mayotte et les Comores arrivent à travailler ensemble. La clef de la réussite de cette coopération, c’est la reconnaissance politique mutuellement. Ce que nous, les mahorais, savons que le peuple de Mayotte et des Comores sont tous des africains. Il faut maintenant travailler ensemble et non nous affronter.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*