CONTACT

Email :

Envoyer un mail à : contact@comores-infos.net

ou utilisez le formulaire ci-dessous :

3 commentaires sur CONTACT

  1. Dear Media Representative
    at Comores Infos
    in الاتحاد القمري / Udzima wa Komori / Union des Comores

    RE : Be bound to settle at ‘Reliable Site’

    This is David D Y Choi,
    Who has been placed at limited status, incomeless condition as usual.

    While pursuing of basic living cost from my work basis secure income source,
    I am sending this signal, ‘SoS’, to be contacted by open minded personnel under the Sky.

    Any of reply, advice, suggestion is welcomed via e-mailed notice,
    through personal e-mail addresses : duly@gmx.com or dulywork@hushmail.com

    Over the Broadcast ;
    My extraordinary case was disclosed via Austria Local media,
    at TV forum on the date of April 14, 2014, while I was dwelling at detention center in Austria, Vienna,
    my case was classified as ‘Gov. Sanction’.
    This was keen story source among the local people in Austria.
    I joined at least 45 business sites, mostly pre-framed sites including of war and conflict zones during last decade or so.

    Over the film production ;
    I may be eligible to offer my extra case as the film,
    joined at least 45 business sites, mostly pre-framed sites including of war and conflict zones
    such as Iraq, Congo, East-Timor, Cambodia etc. This resulted him naming of ‘Asylum Seeker’ in Austria.
    After the extraordinary case was disclosed via Austria Local media on the date of April 14, 2014,
    its story was key source at detention center in Austria, Vienna,
    Chanted by camp dwelling children, through the nick named story of ‘Frog’.

    Considering personal work experience,
    I did my best at various business sites in and out of the state.
    Among the joined sites, there mostly SoCs which makes me have fresh eyes basis vision new business development affairs.

    Here, David D Y Choi, would be the right person, who worked at least 45 different business sites,
    upon receiving of positive notice to be settled.

    Since 2001, I have been placed at a lot of business site, including of war and conflict zone etc.
    Joined work site is at least 45 business placed while working as temporary hired status.

    Currently, I have sent tons of inquiry messages to have secure income source from my work.
    Meanwhile, there is no positive notice at all.

    Believing that,
    there, still, a reliable settlement site is in existence under the sky.

    For the detour way of approach,
    I am in searching of a reliable settlement site, should be named, ‘Reliable site’.
    To fulfill future originated career goal,
    I would like to send this enquiry message, whether there is a positive opportunity of settlement.

    ‘Reliable Site’ : Supporting, offering of basic accommodation until ‘David’ gets a secure income source & work permit
    ‘David D Y Choi’ : Offering of potential skills, fresh basis eyes vision would be eligible, worked at least 45 sites, incl. SoC affairs

    Step

    1) I would like to be there,
    upon receiving of positive notice, will be reached at designated site within a few days.
    Believing that, acquiring of visiting visa toward ‘Reliable Site’, its procedure is not complicated as long as I follow current
    regulation, in there.

    2) Would like to exchange mutual benefit, for the coming future as the long-term basis period.
    Between 2001 and 2013, joined work sites were recorded by at least 45, from SoC projects up to conflict zones.
    My potential skills from various work site basis work know-how, this would be key asset toward your region.

    I am waiting of any of further notice from your side.

    Truthfully,

    David D Y Choi
    duly@gmx.com, dulywork@hushmail.com
    cdyera@yandex.com ( in case duly@gmx.com e-mail system is blocked )
    Tel. : +82-19-378-4105
    Personal URL : http://www.cdyera.wordpress.com
    On the bottom of Personal URL, linked images are eligible,
    hand written images, between Apr. 2015 and Feb. 2016.

    ====

  2. Pourquoi le silence ?
    Pourquoi le silence si dans les institutions bancaires nées pour ennoblir le marché de l’emploi et le développement du pays, nous rétrocèdent une autre berlue.
    L’histoire de cet article est le mésestime d’une banque qui pendant 12 ans et voir plus, continue à s’enrichir au dos des pauvres comoriens par le biais d’une consternation de leurs enfants.
    Qui peut admettre que cette entreprise recrutait et recrute verbalement ? Des soit disant stagiaires en marketing recrutés verbalement pour cette banque nombreux peuvent faire affirmations.
    Le but était et est de rechercher des clients pour ouvrir un compte bancaire moyennant de 1000fc comoriens (soit 2,09 euros) par compte ouvert.
    Cette allure a longtemps fonctionné jusqu’au moment où ces pauvres jeunes comoriens longtemps courus pour trouver des clients, ont fini par laissé cette corvée. La raison, le soit disant directeur marketing a obligé à ce que tout agent du département marketing doit forcer les clients ayant ouvert un compte dans l’institution de créditer leurs comptes avant 30 jours afin de pouvoir toucher le billet de 1000fc à la fin du mois si non ils percevront rien du tout. Une stratégie utilisais en inde et importée vers les Comores du moment où le stagiaire est considéré comme un moins que rien.
    D’après une étude faite dans cette institution bancaire, présente dans l’Union des Comores, plus de 1300 jeunes diplômés sont passés par cet épiphénomène accablant et 3% d’entre eux ont eu la chance d’avoir un contrat médisant pour percevoir un salaire de 50000FC + les 1000fc de l’ouverture d’un compte ayant été crédités avant les 30 jours du mois. Ce qui est effrayant dans cette triste histoire ; c’est que si le petit agent de marketing a pu avoir la chance de voir que sur 50/60 comptes ouverts et crédités, voient leur argent non versé ou versé à moitié. Raison ? L’agent risque de toucher un salaire de 50 000 + 1000*50 = 100 000 FC (soit 200 euros). Chose que le Directeur n’aime pas alors qu’il touche u salaire de plus 4000 euros /mois avec indemnités, logement et carburant émanant de l’argent des pauvres parents comoriens.
    Si l’agent commence à percevoir beaucoup de 1000 fc sur les comptes qu’il a ouverts et crédités par les titulaires, une guerre s’enlise entre lui et son petit chef du département parce que ce dernier est bousculé par son chef indien.
    Il semble être une utopie cette histoire mais je vais laisser que chacun s’informe pour connaitre beaucoup de nouvelles tragédies que subissent nos enfants dans cette banque par le biais de comoriens travailleurs corrupteurs et corruptibles.
    Règlement intérieur de cette banque
    Une autre humiliation et mascarade s’ajoute après le mode de recrutement des soit disant agent de marketing.
    Depuis la naissance de cette banque en Union des Comores, le règlement intérieur était celui de la Tanzanie alors qu’on se retrouve en Union des Comores où des textes en vigueur sont là pour régler un tel cas comme celui-ci. Cette banque est née par l’aval de la Banque Centrale des Comores (BCC) mais refusait pendant longtemps de se soumettre à la politique et le respect des textes juridico-bancaires comoriens.
    Beaucoup de grognement se sont fait sentir partout : Anjouan , Moheli et Grande Comore où cette institution fait existence.
    Il est strictement interdit de manifester pour montrer un tel abus car les textes n’existaient pas car il y avait pas un article qui régissait cela dans le règlement importé de la Tanzanie pour être exécuté aux Comores sur des travailleurs comoriens.
    Indemnité de risque sur la gestion de caisse
    C’est dans banque où encore on trouve la plus grande désolation jamais vue. Les caissiers et autres qui touchent physiquement la monnaie, se voient encore marteler et mépriser. Leur indemnité de risque sur caisse par perte d’argent est de 1000 fc/ jours soit 2 euros. Je vous laisse faire des calculs estimatifs pour le reste……. Même chez les pays les plus pauvres que le notre n’oseront y appliquer une telle indemnité maigre et méprisante.
    Aucun agent n’a jamais osé dénoncer ces désolations qui jusqu’à lors où nous écrivons, ces choses existent et continuent d’exister dans cette institution. La raison, tout le monde a peur de se voir renvoyer comme un chien comme beaucoup ont eu. « « « « C’est le gagne pain, j’ai rien autre chose que ça>>>>>> comme ils le disent quand ils nous partagent leur malheur.

  3. Bonjour!

    Je me permets de vous écrire afin d’entrer en contact avec vous et votre journal que je félicite tout les travaux réalisés jusqu’à ce jour et dont je souhaiterais en prendre part pour le bien de notre beau continent.
    c’est dans cette perspective que je voudrais pouvoir publier des articles sur la vie socio-économique dans le pays et le continent.

    Et je souhaiterais connaitre les disponibilité à prendre pour cela.

    Je suis étudiant en économétrie à l’université d’Antananarivo Madagascar, je suis métisse malgache comorien .
    J’ai deja publier beaucoup d’article sur les sites d’actualités comorienne.
    vous trouverez mes publication sur ces liens:

    Je m’excuse, encore, Madame et Monsieur , de cette intrusion et vous transmets mes sincères salutations.
    Omar Ibn Abdillah

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*