Nouvelle mutinerie en Côte d’Ivoire, des militaires mutins tirent en l’air à Abidjan

Des militaires mutins tirent en l’air à Abidjan, Yamoussoukro et Dimbokro (centre), Man (ouest) et dans plusieurs autres villes du pays.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Ils réclament des primes comme leurs collègues de Bouaké.

Ces militaires de carrière sont frustrés par le paiement d’une prime à leurs collègues issus des Forces nouvelles, ancienne rébellion, à l’origine de la mutinerie de Bouaké, Korhogo et Daloa.

Cette révolte survient après la mutinerie d’anciens rebelles intégrés dans l’armée, initiée début janvier à Bouaké (centre) et qui s’est terminée par un accord avec le gouvernement pour le paiement de 12 millions de CFA (18.000 euros) à 8500 soldats.

A Yamoussoukro, les mutins sont sortis de la caserne de Zambakro, située à une dizaine de km de la capitale, où sont habituellement basés des soldats qui ne sont pas d’anciens rebelles. Ils ne sont donc pas à priori concernés par l’accord financier.

BBC.COM

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*