Obligation de résultats

En réunion de contact avec les responsables de chaque entité de son nouveau ministère, Moussa Mahoma, Garde des Sceaux, Ministre de la justice, des Affaires islamiques, des Administrations publiques et des Droits humains a lancé son mot d’ordre:  » une exigence, voire une obligation de résultats ». 
Ce matin, Le Garde des Sceaux a réuni l’ensemble des responsables des différentes directions et services sous sa tutelle pour une prise de contact.
Jean Youssouf, le secrétaire général du Ministère a d’abord passé en revue, chaque direction , ses spécificités et les enjeux. De la direction générale de la fonction publique, en passant par les affaires islamiques, la délégation aux droits humains, l’inspection des affaires judiciaires, la direction générale des affaires​ judiciaires jusqu’au DAF.

 

Après, il a fait le point sur le Plan d’Actions du gouvernement, à la fois sur le Plan d’actions prioritaires et celles courantes.
Le Ministre de la justice, après les remerciements, a exprimé sa disposition pour un travail participatif et collégial. 
Conscient de la complexité, des nombreuses embûches de son Ministère, et désireux de relever le challenge, Moussa Mahoma,  compte sur l’implication de chaque directeur  pour accomplir la difficile mission de mettre en application les grandes orientations de l’État. 
« Il faut assainir la fonction publique. Comme, il faut en finir avec l’image d’une justice injuste » a déclaré le Ministre.

Car,   » On a une exigence, voire une obligation de résultats. Si on réussit, le pays sort gagnant » a-t-il conclu.
Un mode de fonctionnement interne a été adopté, des séances de travail prévues, des rencontres sur l’ensemble du territoire programmées, avant la présentation des réformes prioritaires du Ministre Moussa Mahoma.

Ministère de la justice 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*