En ce moment

OM : Mohamed Abdallah, les Comores au coeur

Portrait du joueur de l'Olympique de Marseille OM et de la sélection de l'équipe nationale des Comores Abdallah Mohamed Abdallah

Il a signé son premier contrat pro en faveur de l’OM le 3 juillet et n’a pas encore disputé la moindre minute avec l’équipe d’André Villas-Boas. A priori, ce ne sera pas pour samedi contre Nîmes. Mais en attendant que son heure vienne au sein de son club formateur, Abdallah Mohamed Abdallah (20 ans) s’est déjà affirmé comme un cadre de la sélection des Comores.

Une formation enfouie au 142e rang mondial du classement Fifa, à laquelle elle est affiliée depuis 2005, mais qui pourrait créer la sensation en se qualifiant pour le premier tournoi majeur de son histoire. En tête du groupe G dans les éliminatoires de la CAN-2021, après une victoire au Togo (0-1) et un résultat nul face à l’Égypte (0-0), mi-novembre, les Coelacanthes, sobriquet de l’équipe nationale hérité du plus vieux poisson du monde, sont en effet sur la bonne voie pour participer à la 33e édition de la Coupe d’Afrique, organisée au Cameroun (du 11 juin au 9 juillet 2021).

Le minot a pu prendre la mesure de l’engouement du peuple comorien

« C’est incroyable, sourit « Ballah », son surnom. C’est la troisième fois qu’on participe aux qualifications. On est ambitieux. La qualif’, c’était l’objectif avant les matches contre le Togo et l’Égypte. On a une petite expérience : lors des derniers éliminatoires, ça s’est joué à la dernière journée contre le Cameroun. Une victoire suffisait, mais on a perdu. Là, avec l’expérience et l’espoir, on veut se qualifier. On n’est plus le Petit poucet. La sélection est jeune, mais on a montré qu’on avait le niveau. Et puis, il n’y a que des professionnels. J’ai lu que certains travaillaient à côté, mais c’est faux, on vit tous du football, même s’il y en a qui jouent en réserve », précise le latéral droit, qui laboure son couloir dans un registre différent de son oncle, figure tutélaire de la sélection comorienne, l’ex-Olympien Kassim Abdallah (lire ci-dessous). L’OM qui compte d’ailleurs 19 éléments d’origine comorienne, des U13 jusqu’aux pros.

Lire la suite sur https://www.laprovence.com/article/om/5811758/les-comores-au-coeur.html

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*