« On attend autre chose de vous que vos selfies dans les somptueux cafés… »

C’est un message écrit par Daika Hamadi sur Facebook au ministre de la justice suite à la publication de plusieurs photos du ministre pendant ses voyages. Un message partagé plusieurs fois et il est devenu virale sur le web.

Monsieur l’honorable ministre de la justice, on attend autre chose de vous que vos selfies dans les somptueux cafés du monde. 
Il y de ça un an presque jour pour jour, un citoyen comorien, présumé coupable de meurtre, a été décapité et sa tête accrochée au bout d’un bâton a été exhibée dans les rues d’Anjouan. Ou étiez-vous alors et êtes-vous aujourd’hui, monsieur le ministre de la Justice ? Dans un luxueux café du monde ! 

Il y a 6 mois presque jour pour jour une jeune femme sur le point d’accoucher est morte comme un animal sous l’indifférence de tout un système de santé mafieux dans l’établissement de santé de référence nationale (enfin… je parle d’elle pour ne pas dire que c’est le quotidien d’El Marouf). Où étiez-vous alors et où êtes vous aujourd’hui monsieur le ministre de la Justice ? Dans un luxueux café du monde ! 

Il y a 3 mois presque jour pour jour un animateur de radio a été jugé en tant que journaliste et condamné d’une façon, pour le moins ,surprenante (interdiction pour l’animateur de radio d’exercer le métier de journaliste sans posséder une carte de presse, laquelle carte de presse n’a jamais été délivrée même pas aux journalistes de métier). Où étiez-vous alors et où êtes-vous aujourd’hui monsieur le ministre de la Justice ? Dans un luxueux café du monde. 

Il y a quelque semaines à peine, un lycéen a reçu une balle dans l’abdomen, tirée par un agent dépositaire de l’ordre public, sans que le code pénal ne trouve rien à redire. Où étiez-vous alors et où êtes-vous aujourd’hui monsieur le ministre de la Justice ? Dans un luxueux café du monde ! 

Mais dites-moi donc monsieur le ministre de la justice, Maître Fahmi Said Ibrahim, ancien candidat à la présidentielle qui a fait de la justice son thème de campagne ? Vous avez voulu le pouvoir et vous l’avez mais qu’en faites-vous ? Est-ce là toutes les promesses que vous avez faites aux comoriens ? Sachez Maître, honorable excellence, ministre de la Justice, que l’état de la justice de l’Union des Comores ne vous honore pas et n’honore pas les fonctions que vous occupez. Sachez, monsieur le ministre de la Justice que les comoriens vous regardent pendant que vous siroter ce délicieux café (et ça n’est pourtant pas pour ça que l’on vous a confié la justice comorienne). 

Bon café et bon voyage, excellence, honorable, glorieux ministre de Justice !
Daika Hamadi 

3 commentaires sur « On attend autre chose de vous que vos selfies dans les somptueux cafés… »

  1. MAIS ON LES VOIS PAS ENTRAIN DE BOIRE DU CAFE. ILS PARLENT, ILS DISCUTENT ENTRE EUX. ON VOIT PAS DU CAFE SUR LA TABLE. MONTREZ LE NOUS Madame Daika Hamadi !!!

  2. Fahami se sert de son poste de ministre d’état pour se plastronner d’une réussite macquiavelique.poir draguer des jeunes femmes désespérée (corrompre ) Ce soit disant avocat, il le demeure certes comme à son niveau et issu d’un pays du tier-monde , il est autorisé a exercer un métier. Mais á vrai dire Fahmi n’est pas capable de faire quoi que ce soit. Il ne sert à rien que voyager partout dans le monde.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*