Onicor: Des entrepôts délocalisés pour faciliter la vie de la population

L’Office national d’importation et de commercialisation du riz (Onicor) songe à améliorer ses zones de stockage. D’ici 2021, il prévoit de construire plusieurs magasins dans différentes zones stratégiques du pays.

Déjà, l’Onicor a acquis deux terrains, d’1 Ha chacun, à Ngazidja. Avoir plusieurs entrepôts pour stocker ses produits, assurer la sécurité alimentaire et assurer de manière efficace l’approvisionnement du pays en riz, ceci durant plusieurs mois, en cas de catastrophe, c’est l’une des priorités de l’Office national d’importation et de commercialisation du riz.

Les responsables de l’Onicor envisagent de lancer des chantiers de construction de ces fameux entrepôts au cours de cette année 2018. Déjà, deux terrains sont disponibles. Hier, les terrains acquis par l’Onicor, ont été sécurisés avec entre autres, l’implantation de panneaux de signalisation. Un travail qui a incombé aux responsables issus des différentes localités où se situent lesdits terrains, à Mitsamiouli, Oichili et Mbadjini.

Pour le directeur technique, il s’agit d’initiatives entreprises par le directeur général afin de mettre fin, de façon définitive, à la situation de pénurie de riz qui peut être causée par les retards de livraison liés parfois à des conditions météorologiques défavorables. La construction de ces entrepôts «permettront de stocker 1500 tonnes de riz, mais aussi d’ouvrir des points de vente en gros à nos clients qui se situent dans ces zones éloignées de Moroni ou Mutsamudu », annonce Anlyame Aliane, le directeur technique.

Un plan stratégique qui devrait permettre de créer des emplois. Les habitants des communes concernées ont dit être impatients de voir le projet se concrétiser. « Cela va beaucoup faciliter la vie de la population », se réjouit l’adjointe au maire de la commune de Oichili Yadjou.

Ibounou Mohamed / LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*