Oublions la question de Mayotte et changeons le drapeau de l’Union

mayotteLa Tournante de 2016: Quant on parle de Tournante électorale dans l’Union des Comores, il doit s’agir du tour des Mahorais (Natifs ou Résident) lesquels doivent élire dans la primaire un des leurs ressortissants pour enfin être choisi par les trois îles. Or les autorités Comoriennes commencent déjà à se battre pour la Tournante à Ngazidja ou pour la dissolution de cette tournante donc de cette actuelle constitution. Selon cette Constitution de l’Union des Comores, Mayotte fait partie intégrante et doit à son Tour bénéficier de ce droit. Exclure Mayotte dans ses élections implique ouvertement que les autorités comoriennes ont renoncé à leur patrie occupée.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Cependant il serait sage et judicieux que seul des enfants Mahorais qui aspirent à l’Union puisse avoir la liberté et le droit de déposer leur candidature. S’il demeure impossible d’organiser les primaires par voix de vote internet avec les dispositifs inhérents, on pourrait choisir une des trois îles pour organiser ses primaires. L’Hypocrisie de nos autorités politiques en particulier des tous nos trois Présidents de la Tournante c’est que personne n’a jamais pris un vice Président Mahorais alors que la Constitution le permet.

Ainsi cela prouve que tous se rallient à la France et le Chiite prend la Nationalité pour prouver encore plus son allégeance à l’occupant. Ce dernier s’inscrit à Moroni comme électeur pour qu’il puisse poser sa candidature dans le cas où la tournante revient à Ngazidja. N’est ce pas là un grand facteur de trouble sociale déjà préparée qui conduirait à une guerre de séparatisme? Croyez vous que Mohamed Bakar et sa bande ont futilement fait la paix avec Sambi? Tout est calculé et vous m’en direz des nouvelles. Si nos responsables politiques pourraient avoir le moindre sens d’intégrité et de vérité, ils auront cessé un peu de tromper le peuple par des discours à l »assemblée des nations unies pour réclamer Mayotte et faire un détour à l’Elysée pour s’excuser et mendier.Ils auraient déclaré être vaincu par l’impérialisme, tourner la page et normaliser leur relation avec leur Papa Colon. « L’ennemi des Comores n’est pas la France ou les français mais la Francisation » disait Mongozi. Nous ne sommes pas hostile d’un Comorien naturalisé mais mon avis c’est d’être fier d’appartenir à multiples Nations qui se respectent mais que l’une ne bafoue pas le droit de l’autre tout simplement.

Nous savions que lors des accords de Fomboni, Mayotte était sous la tutelle française. Pourquoi défend on depuis quarante ans une unité nationale par la plume au lieu par des actes concrets? Faisons les choses à la maturité et soyons claire. Les députés doivent introduire un vote sur l’approbation de la Constitution Sambi et abandonner clairement Mayotte ainsi tout enfant comorien des quatre Îles peut se présenter comme candidat, soit donner la tournante à Mayotte quelque soit la forme et enfin dissoudre cette Constitution de sectarisme.Voilà les voies légales constitutionnellement. Si elle revient à Ngazidja qu’ils s’avouent vaincu sur la question de Mayotte changer ce drapeau l’hymne national et la Constitution.

Ce serait l’aboutissement du colonialisme et ses valets qui sont nos autorités politiques de toutes les tendances confondues.

Assany Assany

2 commentaires sur Oublions la question de Mayotte et changeons le drapeau de l’Union

  1. Il est vrai que la France est une puissance à cause de sa politique coloniale.Elle continue son bon chemin de colonisation aux Comores.Tout ce que veut Dieu veut.Si elle décide que le tour d’un natif de l’ile comorienne de Mayotte est arrivé pour la présidentielle des iles Comores,ca se fera sans ou avec l’ONU.

  2. dans tout ça je reve qu’un jour nos autorités et notre amie oh pardon notre colonisateur la France s’entendrons pour que cette derniere reéquilibre l’équation en occupant les 3 autres iles afin de réparer cette injustice qui dure!! est ce que la France n’avait pas les moyens de nous débarrasser de ces soit disants indépendantistes corrompus depuis 1975?sinon qu’est ce qu’elle gagne en laissant cette situation inconfortable pour sa diplomatie perdurer? parole de l’impuissance face à la puissance

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*