Panique dans les stations et peur d’une pénurie du carburant

Aujourd’hui, les automobilistes se sont levés avec la peur au ventre parce qu’on parle de plus en plus d’une pénurie de gasoil. Les fils d’attente commencent à se former dans les principales stations de la capitale pour obtenir le précieux liquide. Un taximen estime « qu’il se pourrait bien qu’il y ait une pénurie parce qu’on ne trouve pas du gasoil dans la majorité des stations et les quelques unes qui en vendent sont prises d’assaut à l’image de la station Bonzami. L problème qui se pose également, c’est que plusieurs automobilistes achètent en grande quantité et stockent chez eux. Résultat des courses, les prix montent et on parle de plus en plus d’une rupture de stock au niveau des hydrocarbures ». il faut savoir que depuis hier, on a constaté que les taximen utilisent des jerricans pour mettre du carburant, mais c’est à partir de ce matin que l’information a commencé à circuler.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*