En ce moment

Pas de blessé grave pendant la dispersion des manifestants

La marche pacifique des candidats de l’opposition a été dispersée par les forces de l’ordre à coups de gaz lacrymogène. Une manifestation non autorisée de partisans des candidats à l’élection présidentielle du 24 mars, qui protestaient contre des « fraudes ».

Ali Mhadji et Said Larifou ont été blessés pendant la course poursuite. Ils ont pris leur courage à deux mains et ils ont pris la fuite. Il n’ a pas eu de blessé grave. La situation est calme actuellment.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*