Patrimoine public de Ngazidja : Saisie d’une vingtaine de véhicules détournés de l’administration insulaire

Une vingtaine de véhicules de fonction de l’administration de Ngazidja est saisie par la police nationale. La plupart d’entre eux sont hors d’état de servir et irréparables, pourtant achetés sous le précédent régime de Mouigni Baraka.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Que des épaves héritées par le nouveau gouverneur de Ngazidja Hassani Hamadi, et c’est le cas de le dire ! Jusqu’à hier lundi, une vingtaine de véhicules sur une trentaine ciblés ont été embarqués par la police nationale à Ngazi Ngomé, siège de l’exécutif de Ngazidja. Selon le directeur de cabinet du gouverneur et chargé du dossier, parmi ces véhicules appartenant à l’administration insulaire il y en a dont l’immatriculation a été remplacée par une autre plaque civile.

« Il y a des véhicules qui ont été recouverts de bâches et simulés par les hauts fonctionnaires qui les détenaient », nous révèle le directeur de cabinet vexé par l’attitude de certains responsables de l’ancien régime. Dans le parc automobile auquel nous avons eu accès, que des épaves alignés les uns aux cotés des autres. Certains n’ont même pas un moteur, tandis que d’autres n’ont ni phares, ni pneu ni pompe hydraulique.

image

Un vrai carnage mécanique dont le chef du parc attribue la faute aux garages automobiles où certains véhicules ont été abandonnés. Des véhicules auraient été saisis dans la douleur. Les détenteurs auraient juré par tous les sains que l’ancien gouverneur les leur a légués à titre amical alors qu’ils portent toujours les plaques d’immatriculation de l’administration insulaire (ADBL NG).

Une fois l’opération de saisie terminée, des poursuites judiciaires pourraient être engagées contre des anciens responsables insulaires auteurs présumés de ces actes de détournement de biens publics, à en croire Mohamed Abdulhamid, le directeur de cabinet.

Toufé Maecha/ LGDC

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*