Paul-Charles Delapeyre risque 5 ans de prison ferme

L’appel lancé sur les réseaux sociaux à faire un coup d’État risque de coûter cher à Paul-Charles Delapeyre. Il a été présenté ce mercredi au tribunal de Moroni et il risque de 2 à 5 ans de prison ferme.

L’affaire sera jugée le samedi 21 avril. Dans sa publication Paul-Charles Delapeyre avait appelé l’armée à prendre les armes et à affaire un coup d’État pour se débarrasser du président Azali.

Depuis quelques jours il est aux mains de la police. L’ex conseiller et beau frère du vice-président Djaffar risque de faire 5 ans de prison pour une petite publication.

Samir Allaoui, Comores infos

1 commentaire sur Paul-Charles Delapeyre risque 5 ans de prison ferme

  1. Bien fais pour lèche cul je me souviens quand ce p’tit PD d adjali quand il a volé les élections faire croire qu’ on a voté pour lui et dans les réseaux FB je l ai insulté pas vraiment mais seulement je disais la vérité et que tu le défend cet imbécile d adjali ya Comores resté longtemps on s en fiche t es vieux con

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*