Pèlerinage: 124 candidats au pèlerinage n’ont pas pu quitter le territoire

Les pèlerins ont quitté La Mecque hier, mardi, pour Mina où ils ont passé la nuit avant de se retrouver à Arafat ce mercredi. «Vu les embouteillages qu’il y a pour se rendre à Arafat, il y a une fatwa qui permet d’aller directement à Arafat ce mardi et y passer la nuit afin d’éviter justement ces embouteillages», a fait savoir un pèlerin.

image

124 personnes hors quota, candidates au pèlerinage, n’ont pas pu quitter les Comores avant-hier, bien que le ministre des Affaires islamiques a déclaré avoir facilité les démarches pour l’obtention de leurs visas et demandé une autorisation exceptionnelle pour l’atterrissage de ce vol de Soudan Airways.

La compagnie avait d’abord exigé que ces 124 candidats au Hedj s’acquittent d’un billet aller-retour de 1800 dollars chacun, avant d’accepter de revoir ce tarif à la baisse, soit 1500 dollars. «Mais, les agences ont refusé de payer, estimant que le coût était trop élevé. Ainsi, le premier vol programmé le dimanche dernier à 10h a-t-il été annulé», a indiqué le chef de cabinet civil de la présidence de la République.

Selon toujours lui, des négociations auraient été entamées entre l’ambassade de Soudan et les agences de voyages. La compagnie aérienne avait alors fait savoir qu’un vol était disponible pour hier, mardi 22 septembre. Seulement, voilà que certaines agences de voyage  se seraient encore rétractées.

A en croire une source proche du dossier, certains candidats auraient porté plainte contre ces agences et l’affaire serait entre les mains de la gendarmerie nationale.

Par ailleurs, pour les 839 pèlerins déjà arrivés sur les lieux saints de l’Islam, la tension aurait baissé de plusieurs crans après avoir été relogés dans des conditions plus ou moins normales. «Le seul problème que nous rencontrons, nous sommes très éloignés de la mosquée Al-Haram et nous ne pouvons pas nous y rendre pour faire la prière», a confié un pèlerin à travers les réseaux sociaux.

Il faut dire que les pèlerins ont quitté La Mecque hier, mardi, pour Mina où ils ont passé la nuit avant de se retrouver à Arafat ce mercredi. «Vu les embouteillages qu’il y a pour se rendre à Arafat, il y a une fatwa qui permet d’aller directement à Arafat ce mardi et y passer la nuit afin d’éviter justement ces embouteillages», a fait savoir notre interlocuteur.

Le jour de l’Arafat est le jour le plus important pour tout pèlerin. « Tout pèlerin qui ne s’est pas rendu à Arafat n’a pas accompli le cinquième pilier de l’Islam. Les pèlerins se réuniront à Arafat demain mercredi et ne peuvent y quitter qu’après le coucher du soleil. Il faut passer ne serait-ce qu’une heure de temps avant le coucher du soleil à Arafat, ainsi le Hedj est accompli», soutient un spécialiste des questions de l’Islam.

Selon les Hadith, le seul et dernier Hedj que le prophète ait accompli (Hedj Alwadaan), le prophète (Sas) s’est tenu sur le mont Arafat appelé Jabal Arrahmat et a fait le fameux discours sur les droits de l’homme et les lignes principales de la cohésion sociale. Après Arafat les pèlerins se rendront à Mouzdalifa.

Abouhariat Saïd Abdallah / Alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*