Pèlerinage 2016 : litige Arabie Saoudite/Iran Les ulémas comoriens soutiennent l’Arabie saoudite

L’Arabie Saoudite et l’Iran sont au cœur d’un litige au sujet du grand pèlerinage de cette année à la Mecque. Les Ulémas comoriens ont dit soutenir la position saoudienne. Pour rappel, l’Iran accuse l’Arabie Saoudite de saboter le pèlerinage de cette année. Un fait que rejette Riad qui nie avoir empêché des musulmans d’effectuer le pèlerinage en Terre Sainte.

L’Iran, comme aucun autre musulman du monde, n’a pas été empêché d’effectuer le 5eme pilier de l’islam. C’est ce que soutient l’Arabie saoudite après que Téhéran ait laissé entendre le contraire. Immédiatement, les Ulémas comoriens réagissent. Dans une conférence de presse, tenue jeudi dernier, ils assurent leur soutien à l’Arabie Saoudite.

« Le royaume d’Arabie Saoudite n’a jamais interdit à un pays d’accomplir son pèlerinage à la Mecque », a dit Yahaya Mohamed Illiyas, l’un des intervenants de la conférence de presse tenue à Moroni. Entouré de ses collègues, cet ancien ministre des Affaires islamiques assure que « l’Arabie saoudite a l’obligation d’accueillir tous les pèlerins, d’où qu’ils viennent dans le monde, de toutes nationalités et de toutes confessions ».

Toutefois, il précise que les visites doivent être organisées dans le cadre des directives qui régissent les affaires du hajj. « L’Iran n’a pas validé les conditions que lui a proposées l’Arabie Saoudite », a-t-il dit.

Au début du mois dernier, Téhéran avait annoncé à travers son agence de presse, qu’un an après le drame ayant coûté la vie à des milliers de pèlerins dont de nombreux iraniens, ces derniers ne pourraient pas accomplir le hajj en septembre prochain faute d’accord avec l’Arabie saoudite.

« Les conditions ne sont pas réunies et il est désormais trop tard pour que les Iraniens puissent aller à La Mecque », avait déclaré Ali Janati, ministre iranien de la Culture et de la guidance islamique qui affirme que « le sabotage vient du côté Saoudien ».

D’après les conférenciers, le ministère chargé du pèlerinage en Arabie Saoudite affirme dans un communiqué que le royaume nie en bloc avoir « interdit aux pèlerins iraniens de venir accomplir le hajj cette année ».

Selon l’un des conférenciers, l’interdiction vient du gouvernement iranien qui « refuse de signer l’accord pour finaliser les préparatifs pour le hajj, en mettant en avant des exigences » non précisées.

Ibnou M. Abdou / LGDC

2 commentaires sur Pèlerinage 2016 : litige Arabie Saoudite/Iran Les ulémas comoriens soutiennent l’Arabie saoudite

  1. Vous savez que curtains musulmans comorien a ne sont pas des vrais musulmans ces sont des leches botte et mendients un vrai musulmans ne foot pas s ingerer dans les affaires des autres en plus ces sont des kafiris car losque les saudiens ont egorger 47 persones ces gens la ont declarer qu ils etaient pour les saudiens un musulman qui fait une chose pareille ne pas musulman

  2. Qui est ête vous ulema lesse nous tranquille les affaires saoudien iranien ça concerne ces deux là pas nous comoriens surtout ulema toulemonde ne sais pas c est quoi votre organisation stp lesse nous tranquille

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*