Pèlerinage 2017 : Le voyage coûtera 1.135.000 francs

Depuis le milieu de la journée d’hier, les candidats au pèlerinage 2017 connaissent le coût total du voyage vers les lieux saints de l’Islam. Ce package est fixé à un million cent trente cinq mille francs. Selon le directeur de cabinet de la présidence de la République, Youssoufa Mohamed Ali, tous les contrats relatifs au Hedj sont déjà signés. Il ajoutera que le gouvernement prendra en charge le transport. Toutefois, la compagnie aérienne qui transportera les fidèles est la grande inconnue de cette équation. Selon le directeur de l’Agence nationale du Hedj, des discussions sont en cours avec la compagnie Fly Nas qui a transporté les pèlerins comoriens l’année dernière et la réponse sera connue dans les prochains jours. Selon Abdoulfatah Said Mohamed, la commission des agences est de 124.000 francs pour chaque pèlerin, soit 13% du package. En outre, les agences ont droit à un guide pour 30 pèlerins.
 
Depuis le milieu de la journée d’hier, les candidats au pèlerinage 2017 connaissent le coût total du voyage aux lieux saints de l’Islam. Ce package est  fixé à un million cent trente cinq mille francs. Selon le directeur de cabinet de la présidence de la République, Youssoufa Mohamed Ali, tous les contrats relatifs au Hedj sont déjà signés.
Il ajoutera que  le gouvernement prendra en  charge le transport. Toutefois, la compagnie aérienne qui transportera les pèlerins comoriens n’est pas encore connue. Selon le directeur de l’Agence nationale du Hedj, des discussions sont en cours avec la compagnie Fly Nas qui a transporté les pèlerins comoriens l’année dernière, la réponse sera connue dans les prochains jours.  

Par ailleurs, le directeur de cabinet du président de la République a fait un clin d’œil aux personnes qui disent que le hedj de cette année devait être moins cher comme l’année dernière, en disant que «ce sont les personnes qui ont les moyens qui doivent faire le hedj». Il indique, par ailleurs, qu’
     
    il n’y a aucun pays au monde où le hedj est moins cher comme les Comores et cela ne va pas continuer ainsi car le gouvernement comorien, ne peut pas continuer à demander de l’aide pour organiser le pèlerinage. L’année prochaine nous devons faire en sorte que le pèlerin paie son billet, 
 
dit-il. Pour sa part, le directeur de l’Agence nationale du Hedj,  Abdoulfatah Said Mohamed, a indiqué que le séjour de Makkah est de 2.500 rials, soit près de 270.000 francs,  pour chaque pèlerin, les trois repas quotidiens inclus. «A Médine c’est un hôtel 5 étoiles, petit-déjeuner inclus. Les tentes à Mina et Arafat seront climatisées et la nourriture sera servie. Pour le transport, c’est nous même qui avons cherché des bus climatisés, équipés  de sanitaire et la nourriture sera servie lors du voyage de Médine à Makkah.».
Par ailleurs, une société privée désignée par le pays hôte viendra à l’hôtel peser les bagages et les amener à l’aéroport. De même que l’avion qui viendra transporter le premier contingent, fera acheminer  le Zam-zam ainsi, à leur retour, les pèlerins trouveront l’eau bénite sur place.
Selon Abdoulfatah Said Mohamed, la commission des agences est de 124.000 francs pour chaque pèlerin, soit 13% du package. En outre, les agences ont droit à un guide pour 30 pèlerins. Et les agences qui ne répondent pas aux critères requis peuvent se regrouper ou rejoindre ceux qui répondent aux exigences. Selon toujours lui, l’Agence nationale a réceptionné 7 dossiers d’agences de voyages voulant organiser le Hedj. 

Abouhariat Said Abdallah /Alwatwan 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*