Pénurie des Hydrocarbures à Anjouan

Depuis jeudi Anjouan revit le spectre des pénuries des produits pétroliers. Le dépôt d’Anjouan de la société comorienne des hydrocarbures a réduit de 50% ses livraisons aux pompistes, selon les propos d’un patron de station. Les files d’attente le long des points d’approvisionnement grossissent et la circulation se faisait rare ce matin à l’heure de pointe dans la capitale Mutsamudu.

Selon des informations recueillies auprès des agents de Comores Hydrocarbures, cette crise serait de courte durée. Il y aurait un stock suffisant pour tenir jusqu’à la prochaine livraison prévue en théorie la semaine prochaine. Le 16 août prochain, le pétrolier devrait arriver à Moroni selon des sources concordantes.petrole-anjouan

Tous les 60 jours Comores Hydrocarbures renouvelle ses stocks et pourtant, la consommation tend à la hausse ces derniers mois. Selon les dernières statistiques disponibles, Anjouan consommerait quotidiennement 15 000 litres d’essence, 30 000 litres de gasoil et autour de 25 000 litres de pétrole lampant.

A l’heure où la direction générale affiche la bonne santé de la société, ne serait-il pas judicieux de penser à rehausser aussi la quantité de la commande en la ramenant par exemple à 4 mois, puisque ce n’est pas les cuves de stockage qui manquent surtout à Anjouan, où le dépôt de M’tsanga Mhuni peut aisément stocker jusqu’à 5 mois de produits pétroliers malgré la vétusté des installations qui n’ont pas reçu d’entretien depuis des années. C’est d’ailleurs ce dépôt sous exploité et mal entretenu qui approvisionne Mohéli dépourvue d’installation de stockage et très souvent alimente Moroni quand ses réserves stratégiques atteignent le seuil critique.

KAY, journaliste Comores infos

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*