En ce moment

Persécution politique aux Comores

Opinion libre: AZALI s’est déclaré ennemi des lois, de l’ordre et des libertés. Il met au grand jour son complexe hitlérienne de la supériorité des races. Dans son programme phare, l’extermination des anjouanais et de tous ceux qui les défendent. Il a piétiné ANISSI CHAMSIDINE à l’aéroport d’Ouani en lui faisant mordre la poussière. Le malheureux s’exécutera comme un vilain imbécile.
Plus d’une cinquantaine de prisonniers politiques et militaires croupissent en prison, des militaires et des civiles tués dans des conditions dramatiques avec des méthodes des camps de concentration nazi ou du goulag de l’ex Union Soviétique.

AZALI renvoie aujourdhui toute sa haine au Colonel CAMPAGNARD qu’il tient en otage après avoir essayer de désunir sa famille.

AZALI envisage de se débarrasser définitivement des personnalités qui freinent et gênent l’installation de son khalifa.

MOHAMED SOILIH CAMPAGNARD est le seul adversaire coriace du dictateur de par son passé militaire héroïque mais aussi de son engagement politique surprenant.

Figurent aussi dans sa liste des potentiels assassinés par la méthode douce, l’ancien Président SAMBI et le Chef d’Etat Major qui oserait contester le dictateur sur sa violence maladive.

J’avertis et préviens les membres du CNT, qui par la soif de pouvoir, se laisseraient gagner par la manipulation.

Pourquoi cette précipitation à remplacer CAMPAGNARD au poste de Président alors qu’il aurait suffit de faire de MOUIGNI BARAKA, son Président par intérim?

Quel empressement pousse LARIFOU à prendre acte d’une déclaration écrite douteux et rendre officiel l’hypothétique revirement de CAMPAGNARD?

J’appelle la Ligue Internationale des Droits de l’Homme, Amnesty International à très rapidement sauver des vies humaines qu’AZALI planifie leur disparition.
De plus en plus, les complots d’AZALI trahissent ses actes peu crédibles et infantiles.

BEN ALI.

3 commentaires sur Persécution politique aux Comores

  1. Azali oublie une chose que Comores c’est trop petit et on se connaissent tous , pour finir avec lui c’est juste une gestion de temps , Azali se trompe lourdement dans l’idée de faire Comores une dictature , il ira nullpart avec sa comedie , le temps nous dira .Déjà lui et ses comiques accusent la France (Quai d’Orsay ) de vouloir destabiliser Comores , une enquête de la France va s’ouvrir et la tête d’Azali va tomber , juste une question de temps .

  2. C’est vrai tout ce que tu dis,Ben Ali.
    Appelons vite l’opinion internationale à savoir Amnesty international,et autres qui en sont necessires pour éviter des pertes de vie inutilement sous la dictature d’Azali.

  3. Attention BEN ALI , bientôt ça sera votre tour .
    Quant vous écrivez tout ceci , on se dit finalement Nous les Maorés sommes prévoyant et après avoir vécu ces tortures , nos grand parents ont eu raison de ne jamais vouloir partager un destin commun avec votre union haineux ou les Grand-Comoriens se croient être supérieurs par rapport hommes et femmes des autres iles .
    L’ hégemonie de race des wagazidzas ma vantards kawana hindrou, avec costume cravate et mallette rempli des papiers d’ état civil et diplômes falsifié .

Répondre à nawal Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*