En ce moment

« Personne ne viendra nous sauver, quant nous sommes assit les bras crois croiser », un licencié de l’université des Comores

Un licencié qui n’arrive pas à écrire trois mots sans faute appelle les diplômés chômeurs à oublier leurs diplômes et se rendre dans les champs pour cultiver:  » Chers compatriotes.
Comoriens et comorienne
Vivant au pays et à l étranger.
L heure à sonne
L heure à sonner pour faire la guerre.
Une guerre dont nous allons connaître son début certe elle ne doive pas avoir fin.
Nous sommes tous impliqué à la faire sans relâche.
Avec passion et force liée à l espoir.
Alors nous faisons la guerre contre qui.
Et avec quelle arme devons nous utiliser.
Nous allons faire la guerre contre le chômage, la famine, l analphabettisme, l ignorence et la désespoir.
Ne te dis pas que t as un licence, Master 1 ou 2 et doctorat alors tu ne trouves un emploie.
Combien de champs qui sont au village sans être exploité.
Montre toi que tu as une licence Master 1 2 ou doctorat.
Toi jeune sans diplôme et que tu n es pas indicape.
Tu attends quoi pour gagner de l argent.
Qui est bilgueitte le millionnaire américain.
Qui moidjie alias super À le commerçant Comoriens.
Qui est qui est ?
Frères et sœurs il y a temps d homme qui ne savent ni lire et écrit leurs nom et qui sont riche.
Dites pour quoi pas moi ?
Chers frères ne vous fatiguent pas en disant (azali kiki msedie…..)
Laisons les blala blala et réveillons pour lutter contre la famine l igorace.,l analphabettisme.
Je vous jure personne, je dis bien personne ne viendra nous sauver même dieu, quant sommes assit avec les bras croiser.
Vous avez oublier que dieu a dis sur le coran que :{après avoir prier disperser vous dans la terre et chercher mes biens mais n oublier pas à se rappeler à moi{
Et les français disaient que:{ aides toi le ciel t aiderais.}
Alors jusqu’à quant on attend ?
Moi qui suis là entrain de parler j ai un licence d enseignement primaire que je l ai eu à l institut universitaire de Comores 🇰🇲 appelle IFERE.
Et je suis entrain de faire du manevre pour 60000fc par moi.
Et je sais qu un jour je serais un entrepreneur en bâtiments.
Donc arrête de dire que je suis fatigué.

Je chame je ne trouve pas un emploie.
D après mahamoud mbapandza l infatigable  »

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*