Pétrole et gaz aux Comores !!!

L’Africa E & P Summit rassemble les entreprises actives dans le secteur du pétrole et du gaz en Afrique et offre un aperçu de l’horizon d’exploration du continent. Les acteurs clés et les décideurs des entreprises actives en Afrique, des indépendants, des sociétés financières, juridiques, de services et de fourniture, des gouvernements africains et des investisseurs participent à ce sommet. Le dernier sommet date de la semaine dernière, Il a eu lieu à Londres. Au cours de ce sommet, Alexander Mollinger, Chief Operating Officer de Discover Exploration, a déclaré que la présence probable dans les eaux comoriennes de pétrole (7 milliards de barils) de gaz (10,5 m3) selon l’ analyse des données en 2 D de son entreprise.

Pour rappel, le 17 mars 2014, l’Assemblée de l’Union des Comores, réuni en session extraordinaire avait approuvé, deux contrats pétroliers relatifs au partage de production entre le Gouvernement de l’Union des Comores et les sociétés Bahari Ressources Limited/discover Exploitation Comores et Safari Petroleum/Wester Energy. Ces contrats sont entrés en vigueur après la ratification de la loi autorisant l’approbation de ces contrats par le Président de l’Union. La société Safari Petroleumest immatriculée à Jersey (Royaume-Uni) et opère aux Comores en association avec la société Western Energy Production (Etats Unis d’ Amérique). Les périmètres accordés à Safari et Western Energy sont les blocs D, E et F d’environ 17.697 km2. Le contrat Bahari/Discover, avec la même superficie, a soumissionné dans les zones A, B et C d’environ 18.000 km2 réparties en trois blocs d’une superficie de 6.000 Km3 chacun.

Le 23 novembre 2015, le gouvernement de l’Union des Comores et la société Rhino Ressources avaient procédé, à la signature d’un contrat pétrolier de partage de production. Ce contrat porte sur les blocs 17-24. Le contrat a été signé par Madame Sitti Kassim, Ministre de la production, de l’environnement, de l’énergie, de l’industrie et de l’artisanat, et Monsieur Phillip Steyn, Vice-président de la société Rhino Ressources. Il s’agit du 3ème contrat pétrolier signé par le Gouvernement avec une compagnie d’exploration et d’exploitation du pétrole.

Ainsi les Comores peuvent devenir dans les années un gros producteur de pétrole et de gaz.

Comores droit

5 commentaires sur Pétrole et gaz aux Comores !!!

  1. Mdr.tant mieux pour vous.ainsi vous allez nous foutre la paix pour une fois.et vous allez ramasser vos dechets qui sont à mayotte comme vous allez être si riche.
    Mais comme l affiche le dit l espoir est permis. Pensez vous que votre gouvernement va redistribué la richesse tout les pays ou il y a le petrole égal pauvreté.

  2. Vive la pollution sa me fait mal au coeur de voir la France et l Amérique s enrichir derrières le dos des africains j espère qu un jour les africains pouron gère leur propre pays et gagne leur richesse a la place de la France
    LA FRANCE VOLE LES RICHESSES DE L AFRIQUE ET TUE DES MILLIERS DE PERSONNES TOUS LES JOURS MON
    JE SOUHAITE DE TOUS COEUR QU UN JOUR LES AFRICAINS PREND LES CHOSE EN MAIN SURTOUT LES GOUVERNEMENTS

    • LA FRANCE EST UN PAYS PAUVRE C EST NORMAL QU’IL VOLE LA RICHESSE DE L AFRIQUE UN JOUR LA FRANCE VA PAYE TOUS LES MAL QU’IL ONT FAIT EN AFRIQUE

  3. Les Comores peuvent devenir un gros producteur de pétrole , c’est pourquoi monsieur Azali veux resté boir son part de pétrole on lui offrirai le bloc 2 et 3 car il a un gros ventre .

Répondre à Malala Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*