Plus d’Internet aux Comores

Les Comores sont coupées du monde par l’opérateur local. Depuis plus de 24 heures, le pays n’est plus connecté à Internet. Comores Telecom, l’opérateur historique, a choisi cette stratégie de la tension afin de retarder au maximum l’entrée sur le marché de la société Telma, son concurrent malgache.

Plus d’accès au réseau 3G, plus aucun réseau wi-fi fonctionnel, c’est un retour en arrière de 10 ans pour l’archipel. Comores Telecom exploite le câble qui fournit Internet à 25 opérateurs d’Afrique de l’Est avec un groupement d’entreprises.

Or ce dernier a désactivé l’accès des Comores au dit câble en guise de sanction, l’opérateur comorien refusant depuis un an l’accès à son tout nouveau concurrent Telma. Motif : une volonté de conserver son monopole le plus longtemps possible. Le groupe Telma fait pourtant partie des plus importants opérateurs du consortium gestionnaire du câble.

Comores Telecom avait averti de cette coupure internet depuis des mois. Le président de la Fédération des consommateurs des Comores a attiré l’attention du gouvernement sur l’exécution de cette décision et la gravité de ces conséquences. En l’occurrence, les entreprises sont toutes privées de leurs contacts avec leurs partenaires à l’extérieur, les transferts d’argent ne sont plus possibles, tout comme les contacts avec la diaspora autre que téléphonique. Même la vente d’énergie est soumise à la connexion par la compagnie d’électricité. Pour l’instant, aucun délai de rétablissement de la situation n’est annoncé.

Rfi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*