Plusieurs représentants des douanes d’Afrique sont à Moroni pour un atelier de trois jours

Les délégués et les représentants des douanes (Afrique de l’ouest et centrale) participent à un atelier sur « l’inspection avant expédition », un système qui permettait, il y a des années, aux administrations douanières africaines de confier une partie de leurs services propres à des sociétés privées sur la base de contrats d’assistance technique comme ce fut le cas aux Comores avec la société Cotecna au début des années 2000.

L’Union africaine veut aujourd’hui pousser toutes les administrations douanières africaines à mettre fin à ces contrats pour prendre en charge eux-mêmes leurs propres services. Parce que ces sociétés privées n’ont rien apporté aux douanes africaines et bloquent les échanges à l’intérieur de l’Afrique et avec l’Afrique et le reste du monde. Et c’est les Comores qui abritent cet atelier régional coparrainé par l’Union africaine, l’Organisation mondiale des douanes et la Cnuced.

Les Comores ont déjà rompu leur contrat avec la société Cotecna depuis 2006. Les autres pays veulent bénéficier pendant ces trois jours de l’expérience comorienne et savoir comment les îles Comores ont mis fin à cette inspection avant expédition pour pouvoir engager à leur tour les démarches de résiliation de ces contrats.

L’atelier a été ouvert ce mercredi 29 mai à l’hôtel Retaj par Kamal Souef qui est actuellement le président du Sous-Comité des Directeurs généraux des douanes de l’Union africaine (Scdgdua). Cliquez ici pour voir la vidéo


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/1/d365227695/htdocs/wordpress/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*