Politique Le Juwa dénonce la rupture diplomatique entre Moroni et Téhéran

wpid-screenshot_2016-01-20-09-32-46-1.png

Le parti Juwa a dénoncé hier lundi, la décision du gouvernement comorien de rompre ses relations diplomatiques avec la République Islamique d’Iran. Une décision lourde de conséquences, selon la direction de campagne de Me Fahmi Said Ibrahim, candidat du parti Juwa.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

Dans un communiqué remis à la presse à l’issue de cette conférence, le parti de l’ex-président Sambi, supposé proche de Téhéran, considère le geste comme une « grave décision (…) lourde de conséquences quant à la crédibilité des Comores sur le plan international ».

Tocha Djohar a laissé entendre que le gouvernement s’est précipité dans sa décision sans penser « aux centaines de milliers de gens formés aux métiers ou des patients soignés par le croissant rouge iranien » dans son dispensaire de Hamramba.

« Le gouvernement avait bel et bien l’occasion de jouer un rôle de médiateur pour réconcilier deux frères musulmans qui se déchirent au lieu de se positionner sur un côté, au détriment de l’autre », a souligné le communiqué.

Un des plus proches de Me Fahmi Said Ibrahim dans la région Itsandra-sud invite les oulémas à ne pas mélanger politique et religion.

Le Dr Sounhadj, porte-parole de la direction de campagne de Me Fahmi, est persuadé que tout cela n’est que tapage médiatique, préférant rappeler les ressemblances des deux peuples sur leur culture.

Le Dr Souhadj se dit étonné que le « gouvernement comorien ait choisi de rompre ses relations avec l’Iran au moment où ce pays sort de l’isolement international ».

Les conférenciers, enfin, ont rappelé « l’appui multiforme (de l’Iran) au développement de notre pays, fort apprécié par la population, énumérant les domaines d’intervention que sont l’éducation, la santé, l’eau et l’assistance aux démunis.

Maoulida Mbaé / Hzkpresse

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*