En ce moment

Pour Azali Assoumani, la tournante de 2021 ne concerne pas les grand-comoriens

Le chef de l’État Azali Assoumani ne fléchit pas. Il ne compte pas s’arrêter en 2021 comme le veut la constitution de 2001 issue des accords de Fomboni. Il appelle implicitement les grands comoriens à ne pas se mêler de cette présidente tournante qui échoit à Anjouan en 2021: « A Ngazidja certains parlent de 2021, ce qui ne leur concerne pas. À Anjouan, on travaille. Laisse les gens parler. Les chiens aboient, la caravane passe » Azali lors de l’inauguration d’un bateau remorqueur au port de Mutsamudu.

Une déclaration qui n’est pas passée inaperçue chez certains qui estiment que c’est un discours de haine entre comorien : « Azali ne peut pas déclarer une guerre entre nous. Nous vivons les mêmes problèmes, le respect de la constitution concerne tou(tes) les comoriens », un lecteur de votre site d’information

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*