En ce moment

Pour Azali, les femmes comoriennes n’ont pas encore les compétences pour occuper hautes fonctions

Le 8 mars est la date retenue pour célébrer les droits de la femme dans tous les pays du monde. Aux Comores, elles ne sont pas nombreuses à avoir pu occuper des hautes fonctions au niveau de l’État: ministères, directions des sociétés d’État,..

Pourtant, un projet de loi a été présenté et voté à l’assemblée nationale pour exiger que les femmes comoriennes représentent 40 % des membres du gouvernement. Cette loi n’a jamais été promulguée. Interrogé sur cette question en 2018 par la journaliste Faïza Soulé Youssouf, le chef de l’État a expliqué que les comoriennes n’ont pas encore les compétences requises:  » je lui posé la question il y a 3 ans, il m’a répondu qu’il n’est pas sûr qu’il a assez des femmes compétentes pour occuper 40% des ministères « , Faiza aux micros du journaliste Aubein Rachid

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*