Pour le petit frère de SAST, Azali « aime » le pays, mais « il est nul »

Coup de gueule d’El-galib Tourqui.

« Longtemps j’ai cru a tort que nos politiciens n’aimaient pas notre pays. Mais grâce à mon grand frère que je remercie énormément j’ai compris que ce n’est pas le cas. Effectivement je pense que Azali Assoumani comme ses prédécesseurs aiment notre pays et que en tant que chef de l’État il aimerait marquer l’histoire comme étant celui qui a changé les Comores pour devenir un petit Maurice voir un pays émergent comme il aime le dire a qui veut bien l’entendre. Seulement si après 10ans au pouvoir et autant d’effort pour se maintenir les choses vont de mal en pire, son défaut n’est pas le manque de volonté mais c’est seulement qu’il est nul et sa nullité le pousse a s’entourer de personnes plus nulles que lui-même. En effet comme ses predecesseurs l’homme semble allergique aux gens qui réfléchissent. Cela m’a dailleurs rappelé une théorie économique connu sous le mon de théorème de Peter. Pour ceux qui ignorent le théorème de Peter je les invite à consulter wikipédia car j’ai pas l’intention de faire un cours d’économie sur le net. Bonne anniversaire pour les fans du Mongozi Ali Soilih, perso il n’est pas une référence pour moi mais j’admets qu’il était loin d’être un nul comme ceux qui nous gouvernent depuis 1999. Bon mois de Dhoul’hadj. »

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*