En ce moment

Le préfet de Foumbouni déclare un violeur de malade mental pour tenter de le sauver devant la justice

Un jeune originaire de Foumbouni âgé d’une vingtaine d’années a sodomisé un mineur de la même ville. Pour lui éviter des ennuis avec la justice, le préfet du Sud-Est de Ngazidja affirme que le présumé violeur est atteint d’un déficit mental. Un document qui ne doit être d’aucune valeur aux yeux de la justice, le préfet n’étant pas un psychologue.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*