Pourquoi pas un gouvernement d’union nationale en 2016

La tournante prendra fin l’année prochaine, et chaque île a gouverné. Et pourtant, le pays reste toujours exsangue.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

image

Par ailleurs, les comoriens sont meurtris, fatigués et vivent dans l’indécence. Cette population ne veut qu’une chose: La cessation des querelles politiques, le favoritisme, le népotisme et s’occuper d’elle.

Or, l’insuffisance des institutions, le manque de discernement des politiques, les vols et l’influence des notables sont les sources de maux de notre pays. En effet, pour sévir les maux auxquels est confronté notre pays depuis l’indépendance est de se mettre sur la table afin de jeter les bases d’une république nouvelle.

Toutefois, nous avons identifié la maladie de ce minuscule pays.
D’abord, cette infection très contagieuse est de nature variée.
D’une part, nous avons la corruption dans tous les niveaux de l’état, l’ignorance et le fait que chacun veut coûte que coûte le pouvoir par tout moyen. Cette obsession du pouvoir, s’explique par la légitimation du vol dans notre pays.

D’autre part, les institutions sont de piètre qualité et leur faiblesse fait que chaque locataire de Beit-salama les manipule à sa guise.

Alors, comment voulez-vous que ce pays se développe si la justice ne juge que les mal-lotis? Il faut savoir qu’une justice d’un pays est la cheville maitresse d’une stabilité. Dans un pays démocratique, les juges doivent être compétents et indépendants du pouvoir exécutif.

Cependant, notre pays ne décollera jamais, si nous n’avons pas une constitution digne d’un pays de droit. Il ne faut pas oublier que la constitution est la mère d’un pays. C’est ainsi qu’un pays sans cette mère de famille se désintègre et les morceaux partent dans tous les sens.

C’est pourquoi qu’un gouvernement d’union nationale est nécessaire en ce moment de tension afin d’instaurer un vrai régime présidentiel avec un parlement fort.

Par ailleurs, le moment est venu de réfléchir sur une vraie base juridique et solide en mettant les égos, loin des préoccupations de comoriens. Cette population est laminée par la misère qui menace l’intégrité du territoire. Il faut insister sur la présence du séparatisme et que à tout moment peut se manifester à travers l’archipel.

Donc, Ayez le courage de réunir toutes les catégories sociales sur une même table pour réfléchir sur un pacte républicain afin de mettre fin à cette tournante dont les effets seront de grande ampleur.

Imani

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*