Pourquoi tant de haine à l’égard des Comores?

Ce petit pays insulaire de l’Océan Indien n’ pas du sang français sur les mains et pourtant la douce France, le pays des droits de l’homme et ses sbires continuent de piétiner les droits élémentaires de la population de ce pays  depuis son accession à l’indépendance le 6 juillet 1975 et d’insulter ce peuple

Les Comores ont  suffisamment été humiliées par la France, à travers ses services commandés : un coup d’état fomenté quatre semaines après la proclamation unilatérale de l’ indépendance en présence des forces françaises qui étaient stationnées, l’assassinat de deux chefs d’état en 1978 et en 1989 à la suite de coups d’état réalisés par le célèbre corsaire de la République française : Bob Denard,  celui qui devrait représenter les Comores aux jeux olympique de Londres en 2012, selon le journaliste de TF1 Denis Brogniart, la déportation par l’armée française vers l’île de la Réunion en 1995 d’un Président en exercice, l’imposition d’un visa d’entrée à Mayotte par le Premier Ministre Edouard Balladur qui a transformé le bras de mer séparant les iles d’ Anjouan et de Mayotte  en l’ un des grands cimetières marins du monde. Humiliation suprême : l’appui au mouvement séparatiste anjouanais en 1997 avec cette revendication de rattachement de l’île  à la France. Ces images de drapeaux français et des photos de l’ancien président français de l’époque, Jacques Chirac, brandis par la population d’Anjouan ont fait le tour du monde et font toujours la risée du monde. Comme si ces humiliations ne suffisent pas, ce pays a transformé la quatrième ile de ce pays, Mayotte, en 101eDépartement français et en Région Ultrapériphérique de l’Europe et continue de traiter,  comme du bétail, les comoriens transformés en clandestins à Mayotte, avec la bénédiction et les encouragements de la majorité des habitants de cette ile. Des rafles qui n’honorent pas le pays des droits de l’homme. Sur terre et sur mer, la chasse aux comoriens est un devenu un sport local prisé par les forces de l’ordre avec les bavures enregistrées régulièrement.
En mars 2011, le gouvernement français avait pris une mesure inique et radicale vis-à-vis de Comoriens en suspendant toute délivrance de visas à tous les comoriens à la suite de la mesure prise par le Gouvernement comorien d’exiger des expulsés de Mayotte, une pièce d’identité.
En septembre 2011, un Ministre français de l’intérieur  avait stigmatisé la communauté comorienne de Marseille en affirmant qu’elle est à l’origine de « la cause de beaucoup de violences» à Marseille.
Ces humiliations permanentes à répétition, créent de plus en plus de frustrations, des rancœurs et des souffrances, qui sont susceptibles de créer des situations incalculables pour un pays comme la France qui abrite plusieurs centaines de milliers de ressortissants issus de ces îles tant honnies.
Les autorités  françaises sont-elles conscientes des conséquences de leur politique à l’ égard de ce pays ? Tant de haine crée de la haine et cet archipel paisible, francophile et peuplé de français de cœur peut se transformer en un  brasier francophobe qui sera difficile à maitriser.
A bon entendeur…
Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus


source (sans la photo) : comoresdroit

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*