En ce moment

Première réaction de Saleh Assoumani « je continue le combat contre la dictature « 

C’est la première réaction de Saleh Assoumani, membre du parti Hury qui a été accusé d’être derrière les événements tragiques du 28 avril. Depuis sa libération, il n’avait pas parlé. Il a choisi Twitter pour sa première réaction.

Un des prisonniers politiques libérés provisoirement par la justice témoigne les tortutes qu’il a subies. Dans un post publié sur son compte tweeter, il a témoigné avoir passé 55 jours dans une cellule de 1m80\1m50 de long sans accès au toilette ni lumière

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*