Premières Récoltes des produits maraichers plantés sous serre dans le Centre Rural de Développement Economique (CRDE) de Hamalengo –Dibwani à Ngazidja

Les paysans de la zone agricole de Dibwani appuyés par le technicien agricole volontaire des Nations-Unies ont procédé aux premières récoltes des produits maraichers plantés sous serres. Il s’agit de tomates de variété Floradae, de chou pomme de variété hybride F1 et de concombre de variété Ashley C.

En effet, le projet Renforcement des capacités d’adaptation et de résilience du secteur agricole aux changements climatiques aux Comores (CRCCA) a doté le Centre Rural de Développement Economique de Dibwani de 3 serres agricoles en Mai dernier.

Des technologies résilientes aux changements climatiques mises en pratiques dans ces serres sont diffusées auprès des paysans de la zone. Il s’agit notamment de  l’irrigation goûte à goûte pour l’arrosage et qui permet de réduire la quantité d’eau utilisée.

 Il s’agit également pour le cas des tomates des techniques de palissage et de tuteurage. En faisant intervenir moins de bois, ces techniques contribuent à limiter le déboisement et à préserver l’environnement.                                                                                                                                    

                     

La culture sous serres permet aussi de cultiver des produits maraichers à contre saison, elle rend ainsi possible la disponibilité de ces produits sur le marché tout le long de l’année.

Lancé en 2014 par le Gouvernement Comorien avec l’appui du PNUD (Programme des Nations-Unies pour le Développement) et du GEF (Fonds Mondial pour l’Environnement), le Projet CRCCA a été conçu pour correspondre avec les priorités et les stratégies nationales avec comme objectif de s’atteler à ce que « l’Union des Comores dispose de capacités, d’outils et de technologies pour réduire la vulnérabilité des systèmes agricoles au changement climatique et à la variabilité climatique ».

L’équipe accompagne donc l’opérationnalisation des Centres Ruraux de Développement Economique (CRDE) sur six régions et 29 communautés vulnérables, à savoir Mibani et Fomboni à Mwali, Lingoni-Pomoni et Nyumakele à Ndzuani, et Sidju-Idjikundzi et Dibwani-Hamalengo à Ngazidja.

Projet UNDP

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*