Premières sanctions à la famille qui n’a pas voté M’saidié à Ivembeni

wpid-1462486463695.jpg

Témoignage:
Elections présidentielles et premières sanctions à la famille qui, soit disant, n’a pas voté M’saidié à Ivembeni.

Au quartier Dimadjou d’Ivembeni, l’entraide entre les familles dans les travaux de construction était appréciée de tout le monde jusqu’à ce jour où un frère a interdit la jeunesse à ne plus aider la famille des petits enfants de feue grand-mère Mché Hikima Hamadi dont je fais partie pour la simple raison que celle-ci n’a pas voté le candidat Mamadou dont M’saidié est son vice-président. Comment être sûr qu’une personne n’a pas voté tel candidat quand on s’aperçoit qu’une élection se passe dans un isoloir et non à mains levées ! 

image

Cette décision a été mise en exécution ce jour : aucune personne aidant n’a participé à des travaux de bétonnage dans la future maison de notre beau frère  en vacances aux Comores.
Dès que j’ai eu cette information, j’ai voulu publier cette histoire d’un autre monde que je la qualifie de honteuse.
Est-il normal que dans une localité comme Ivembeni les gens résonnent de cette façon ? Telle est la question que je vous propose d’analyser pour apporter une clarification aux auteurs de tels actes à Ivembeni.

Mes frères, sœurs, cousins et cousines et moi-même condamnons cet acte inimaginable au 21ème siècle ; en toute sincérité, nous sommes fiers d’avoir apporté notre soutien aux candidats, autres que ceux de l’UPDC.
Heureusement qu’à Ivembeni il y a des habitants qui aiment le devenir de la nation toute entière au détriment d’un régionalisme.

Ismael Mahamoud

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*