Premiers échecs du régime d’Azali et Sambi

​Opinion libre:

Dans la vie sentimentale les coups de foudre sont souvent signe de bonheur et d’amour durable ce qui n’est pas le cas en politique lorsque sont en jeu des intérêts mesquins et très politiciens et les premiers échecs du régime Sambi/ Azali en sont les preuves.
Personne ne s’attendait À ce que Sambi échouera rapidement sur un sujet qui semblait lui tenir à cœur au point de déclarer à Azali fraîchement élu qu’il sera l’avocat du peuple.
Sambi, avocat du peuple, a laissé nos, ses, compatriotes d’Anjouan notamment de Mramani se faire agresser à Mayotte sans prendre la moindre initiative pour leur exprimer sa sympathie même par hypocrisie et même pas une prière encore moins une pensée pour nos compatriotes « décasés » par le colonialisme. Et il n’a pas eu non plus le moindre propos de réconfort pour les milliers de jeunes diplômés licenciés par son ministre d’Etat, de spectacle, de la terre , du ciel et de Tout.
Ironie ou injustice du sort ce que ce sont des ministres issus du Juwa qui enregistrent les premiers échecs du premier gouvernement Imam Azali.

Dossar d’origine Anjouanaise ministre des affaires étrangères n’a même pas eu un message de compassion et d’espoir pour les victimes « décasés » de Mayotte. Et Fahami, avocat de profession, ministre d’Etat chargé de la justice, des droits humains et des administrations a commis des graves fautes qualifiées par certains de faute morale, faisant d’une part une confusion étonnante pour un  » juriste  » entre fonctions du ministre de la justice et celle du Parquet et les siennes et celles du ministre de l’intérieur et faisant du spectacle en permanence au point de se faire appeler à l’ordre par Imam Azali, qui lui demande plus d’efficacité et pas de spectacle.
Autre échec inattendu pour ceux qui ignorent ses limites, les licenciements sans concertation ni procédure ni respect des droits des milliers des jeunes cadres et agents de la fonction publique.
Comment un ministre chargé des droits humains pourrait t’il violé des droits élémentaires des agents de la fonction publique ? 
Apres coup, je me dis que heureusement que le couple Fahami /Dossar n’a pas été élu président et vice Président des Comores. Le président Azali pourrait s’en débarrasser et les militants de Juwa et les comoriens se rendront compte de leur incompétence et leur indifférence à leur souffrance.
Une chose est certaine, Sambi ne nous sortira pas sa réthorique habituelle  » j’ai été trahi et trompé  » Le peuple est fatigué de la tromperie et trahison de Sambi. 

Mwepva Mdoihoma

7 commentaires sur Premiers échecs du régime d’Azali et Sambi

  1. Moi je n’ai rien a rajouter je suis ému de tous situations de notre pays . Et je tiens à rappeler le discours de notre défunt mgunamdrehemu Le président Taki Mohamed il a dit ceci té président wudjohanza ya renge yentsi havuwu yapvo yentsi yisihi ngamani kamtsina mon mtsodjo wuziona et voila on a même pas fait deux depuis l’investiture du président AZALI que des malheurs comme on dit patience pauvre Comores . Pour la justice ils feront rien du tout AZALI en a fait pareil avec le jeune APACHE mais les Comoriens oublié vite .

  2. « On ne solutionne pas 1 problème en usant du même état d’esprit qui l’eau engendré » selon prophète A.Lincoln

    Le Presdt Azali.As des As qu’il sera par optimisme volontaire, se doit de se libérer des missionnaires et bras cassés du Relais de la hÖnt€ de nos derniers Partouzeurs pipÖlitiques incÖmpetant par vice de procédure et pire afin de concentrer plus que jamais sur les 1001 enjeux et difficultés du peuple Wacomoros . Le peuple Wacomoros sensé être le « DemÔ » aux pouvoirs selon la signification du système politique importé€, est celui qui se doit d’être enfin servi .

    Mr le président Azali.As, aujourd’hui plus que jamais le peuple que nous sommes intérieurement comme extérieurement osons espérer que vous pèserez et sous pèserez vos décisions et 1ères entreprises, afin de vous concentrer sur urgence . Car à l’heure qu’il est tout comme depuis nombreux sont les devoirs premiers de l’état qui sont tout simplement oubliés :

    1+ La lumière pour tous …*X
    2+ La santé pour tous …*X
    3+ L’éducation pour tous …*X
    4+ La prospérité pour tous …*X
    5+ La sécurité pour tous …*X

    « La politique ne consiste pas qu’à organiser ou participer dans des élections mais elle est cet art nÔble et digne de :

    1+ se soucier
    2+ préoccuper
    3+ élaborer
    4+ façonner
    5+ concevoir

    Des systèmes et organisations pouvant sans ambages aucun résoudre et solutionner durablement comme définitivement toute difficulté qui toucherait le peuple = demÔ …*X

    « Nous sommes les maîtres de notre destin et capitaines de nos âmœs » selon prophète N.R Mandela , prouvons le …*X

  3. Moi je suis patient de nos autorités car bâtir un pays détruit c pas facile voir l’histoire de la France avant 1789 que même un riche montre sa richesse en pauvreté en 1mois tout le monde veut voir tout est réglé.

  4. Vous avez encore dire que c’est la faute au mahorais ou a la France. Oh, peuple comorien, il est temps de changer de stratégie et réfléchir comment sortir les Comores de cette misère.il ne se passe aucun article sans parler de Mayotte française a qui les mahorais sont déjà au pardis et les comoriens bien dans l enfer.

    • c’est surprénant de voir un mahorais dire que les mahorais sont au paradis dépuis qu’ils sont devenus français,…..la question qu’un mahorais doit se poser c’est de se dire est-ce-que ceux qui sont partis et qui sont dans leur tombeaux et qui sont morts sous le drapeau français qu’est ce qu’ils ont rencontré dans leur tombeau?

  5. De toute façon ça on le savait bien depuis que le couple sambi Azali c’est occasionnelle avec le comportement de sambi et la politique d’azali on attend toujours des échecs

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*