Prenez un Kwassa-Kwassa et allez à Mayotte !

Au mois de juin dernier, le président français, lors d’une visite au Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique (Cross) d’Etel (Morbihan), avait dérapé, gravement en affirmant que le kwassa-kwassa pêche peu, il amène du  » Comorien » . Cette plaisanteried’Emmanuel Macron avait choqué les Comoriens qui avaient exigé  des excuses au Président français. Ce blog a été parmi les premiers à relayer ses propos et à les condamner. Finalement le président français a appelé  son homologue comorien le 5 juin 2017 pour apaiser la situation. Les deux présidents sont convenus, toujours selon la présidence française, de « renforcer la coopération dans tous les domaines entre les Comores et la France pour empêcher de nouveaux drames humains ».
 
 
Deux mois et demi plus tard, c’est un Vice-président Comorien qui fait une blague douteuse sur  le «  Kwassa Kwassa » en invitant les opposants de son régime à aller se réfugier à Mayotte en prenant ces embarcations de fortune. Cette déclaration est plus que choquante. Elle émane d’un élu Comorien qui a juré devant Allah, le 26 mai 2016, au stade Moroni, de «  fidèlement et honnêtement remplir les devoirs de sa charge, de n’agir que dans l’intérêt général et dans le respect de la Constitution ». Ce Vice-Président chargé du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme Monsieur MOUSTADROINE ABDOU, appelle ses compatriotes à embarquer  dans des bateaux de fortune au risque de chavirer et de mourir et reconnait avec cette déclarion, que Mayotte est un territoire étranger qui peut recevoir des refugiés politiques des Comores.
 

 
A ce jour, ce Vice-Président ne s’est pas excusé pour cette déclaration intolérable indigne d’un élu de la nation. Ce 27 aout 2017, la Direction Générale de la Sécurité Civile a publié une note d’information  faisant état du chavirement d’une embarcation de pêche artisane transportant à son bord des passagers en direction de l’ile de Mohéli. Le bilan est lourd, 03 morts et 12 disparus.
 
 
Un Vice-Président de l’Union ne devrait pas jouer avec les embarcations de fortune qui tuent et déciment notre population. Les kwassa-Kwassa, ne sont pas construits pour transporter des passagers Monsieur le Vice-Président. Ce sont des vedettes de pêche et non des cercueils flottants. 
 
 
Sincères condoléances aux familles de victimes des différents chavirements de « kwassa-Kwassa ».

Comores droit 

1 commentaire sur Prenez un Kwassa-Kwassa et allez à Mayotte !

  1. Toutes nos condoléances et soutient sans failles aux familles endeuillées .
    Encore une fois ce n’est pas le VISA BALLADUR,comme il existe souvent de chavirement entre les iles de l’ union des Comores ( Gde Comore, Mohéli et Anjouan), personne ne peut le contester
    Nous voudrions que les autorités Comoriens prennent enfin ses responsabilités pour interdire que ces Barques de Kwassa pr ne plus transporter des êtres humains entasser comme de la bataille dans le cale et restent destiner à pratiquer que la pêche.
    Voilà que le Grand Dieu vous contredit et vous met en lumière pour que vous puissiez tirer les léçons , en vous disant que ce n’est absolument pas le visa Balladure instaurer pr rejoindre Mayotte qui est la cause de nombreux perte de vie des Comoriens.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*