Près de milles pièces de tortues étoilées de Madagascar saisi par la gendarmerie à Anjouan

​La petite embarcation ci-dessous a été retrouvé dans les eaux de la côte de Pomoni Anjouan le weekend dernier. A son bord des marins malgaches et une bonne cargaison de de plusieurs centaines tortues étoilées. Actuellement les occupants sont entre les mains de la gendarmerie et une enquête serait en cours.

A qui aurait été destiné la marchandise ? C’est la question que les enquêteurs vont devoir tenter de résoudre. Les indices recueillis, prouvent en toute certitude la provenance du petit bateau. Comme nous le dit un docker natif de la côte nord-ouest de Madagascar : « il vient sans aucun doute de Nosy-bé. C’est ce genre d’embarcation qui transporte des passagers et des biens des personnes de la ligne Nosy-bé – Ankify. » 

Quant à sa destination, là il n’y aurait plus de doute non plus. « Mayotte » nous déclare un douanier sans précision. Mais selon des sources très bien renseignées, le trafic existerait depuis des années. Soit de Nosy-bé à Mayotte directement, soit par contournement aux radars maorais par l’intermédiaire d’un convoyeur à partir d’Anjouan via le fameux Kwassa. 

La marchandise saisie par la gendarmerie n’est pas le moindre. Un millier de petites tortues d’une valeur qui atteindrait les 1000 euros pièce. Une espèce menacée de disparition, très protégée et recherchée des collectionneurs.


L’autre élément troublant de la petite histoire, au port de Mutsamudu on reconnait au moins deux membres d’équipage de la petite barque. Ils seraient tout sauf des novices de la mer. Le capitaine n’est autre que celui qui aurait convoyé un chalutier reconditionné en caboteur mixte et acheté de Madagascar par un armateur anjouanais, le second un mécanicien. Un ancien d’une compagnie maritime qui desserte régulièrement la ligne Dzaoudzi – Mutsamudu.

KAY, Comores infos 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*