Présidence de la Fifa : Les Comores pour Champagne

wpid-screenshot_2016-02-01-07-04-38-1.png

Le président de la Fédération de football des Comores a déclaré que sa voix, pour la prochaine éléction du président de la Fifa, sera pour Jérôme Champagne, qui la soutien de son ami Jospeh Blatter.

image

L’un de ses adversaires, me secrétaire général de l’Uefa Gianni Infantino (45 ans) est considéré comme le plus favori à la course. Il a déclaré qu’une fois élu président de la Fifa, la coupe du Monde sera disputée par 40 équipes, contre 32 actuellement. Lundi 1er février, l’italo-suisse présentera son programme de ses premiers quatre vingt dix jours.

Gianni Infatino a le soutien des pays de la Confédération d’Amérique du sud (Conmebol). Avant la confirmation de sa candidature, il s’est rendu au Rwanda pour l’annoncer. Pour lui l’Afrique aura une grande influence lors des prochaines élections.

Cependant, la Fédération de football des Comores s’est prononcée en avance sur sa position dans cette course pour Zurich 2016. Son président Tourqui Salim a lancé dans une interview accordée à Al-watwan le 20 novembre 2015 que « Je vais soutenir Jérome Champagne, qui a le soutien de Jospeh Blatter, pour les élections de la Ffa du 26 février 2016. Champagne nous a beaucoup soutenus lors de notre candidature pour affilier à la Fifa. Il a été le premier responsable de l’institution à nous rendre visite en 2006 pour la mise en place de notre statut, un an après avoir affilié à la Fifa ».Malgré le choix de la Ffc sur Jérôme Champagne (57 ans), ce dernier a peiné pour obtenir les cinq pays pour son parrainage pour se présenter.

L’autre candidat qu’on ne présente plus est le prince de Jordanie Housseine Ali (40 ans). Le Jordanien s’était présenté en 2015 comme l’adversaire direct de Joseph Blatter. Le président de la Confédération asiatique de football, Cheikh Salman (50 ans), a été le dernier candidat à s’engager dans cette lutte.

Connaissant le poids de l’Afrique dans ces élections, le Bahreïni a conclu un accord avec la Caf (Confédération africaine de football) sur plusieurs programmes de développement. L’Afrique comptera 54 voix sur les 209 qui vont élire le 26 février à Zurich le successeur de Joseph Blatter à la Fifa.

Eliedjouma

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*