PRESIDENTIELLE 2016 : Campagne électorale reportée, flou autour de la date du scrutin

wpid-fb_img_1457945462896.jpg

S’il y a une certitude, c’est que la campagne électorale ne va pas débuter ce jour comme l’indique la loi. Et ceci, pour des raisons encore flou. C’est ce qui convient de retenir de la rencontre entre  les candidats en lice du primaire pour le scrutin présidentiel et le président de la république. Prévue pour démarrer ce jour, lundi 14 février selon le code électoral, la campagne électorale est ajournée. C’est la décision prise de concert avec les 20 candidats malheureux du primaire et le président de la république dans une réunion hier à Moroni.

image

Pourtant, la loi avait déclarée l’ouverture de la campagne aujourd’hui et s’achevé, la veille du scrutin à zéro (00) heure, soit vingt-quatre (24) heures avant le jour du scrutin. Pendant que le corps électoral est déjà convoqué par décret du président de la république le 23 novembre 2015, techniquement, la campagne du second tour devrait débuter ce lundi puisqu’il n’y a  pas un autre décret émanant du président de la république.

Mais au cours de la rencontre entre candidats malheureux qui recèlement le décompte des élections primaires, et le président de la république, ce dimanche, une date a été retenue pour l’ouverture de la campagne, le 17 février prochain. C’est la date annoncée. C’est suite à cette promesse du président qui a fait comprendre aux candidats ou représentants de candidat qu’il fallait patienter jusqu’à cette date pour des raisons encore flou. Des rumeurs circulent par ici par là, que le pays va vers la formation d’un gouvernement de transition. Mais jusqu’à cette heure, ni la CENI, ni la Cour Constitutionnelle non moins le gouvernement n’ont pas communiqué. Cependant, la date du scrutin présidentiel reste incertaine.

Nakidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*