Présidentielles 2016 : Azali domine tous les sondages

wpid-screenshot_2016-04-07-16-09-49-1.png

Dans une enquête réalisée par une agence de communication française dénommée OBC enquête entre le 23 mars au 04 avril 2016 dans le cadre des présidentielles de 2016 donne le candidat Azali Assoumani favori avec 49,77% contre 23,96% pour Mohamed Ali Soilih Mamadou et 13,36% pour le candidat Mouigni Baraka Said Soilih. 12,91% de enquêtés n’ont pas donnée une opinion.

image

L’ONG précise que l’enquête a été réalisée sur un échantillon régional représentatif de 800 personnes âgées de 18 ans et plus. Elle a été réalisée a l’aide d’un questionnaire auto administré en ligne et a tenu compte de méthode des quotas et redressement appliquée aux variables du sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et ville de l’interviewé.

OBC précise également que ce document a respecté  fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l’enquête par sondage. Les enseignements qu’elle indique reflètent un état de l’opinion à l’instant de sa réalisation et non pas une prédiction.

image

En effet, Sur 100 électeurs en âge de voter au 2e tour de 2016, 65,85 % agés de 30 à 44 ans d’entre eux déclarent avoir l’intention de voter pour Azali Assoumani, 9,76% pour Mouigni Baraka et 24,39 % pour Mohamed Ali soilhi.

Ainsi par rapport à l’image personnelle du candidat, sur 100 électeurs, 56,78% donnent une note supérieure à la moyenne à Azali Assoumani et 23,38% d’entre eux lui évaluent une mauvaise note en termes de confiance. La bonne note est supérieure à la mauvaise. Selon cette enquête, il en ressort qu’Azali Assoumani inspire confiance par rapport aux autres candidats.

Globalement dans toutes les tendances le candidat Azali est vu d’un bon œil. Mouigni est le candidat dont il n’est pas influent. Mamadou est estimé ne pas être en mesure d’améliorer la vie des Comoriens. Quant à la stature présidentielle, Mouigni Baraka et Mohamed Ali Soilih sont dans une pente négative.

Il est à préciser que l’enquête a été réalisée par l’ONG français dénommée OBC enquête entre le 23 mars au 04 avril 2016.

Ahmed Bacar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*