Présidentielles 2016: Houmed Msaidié a quitté ses habits de Ministre de l‘intérieur

wpid-screenshot_2016-01-20-14-16-33-1.png

Houmed Msaidié, de multiple actions en peu de temps

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

C’est fait ! Houmed Msaidié a quitté ses habits de Ministre de l‘intérieur ce Mardi 19 janvier, pour vêtir ceux de candidat de vice-président de l’Union des Comores.

image

Il y a huit mois, Le président de l’Union des Comores, Dr Ikililou Dhoinine, lui a confié le portefeuille de l’Intérieur, de l’Information, de la Décentralisation et des relations avec les institutions. Il a eu également des missions précises comme la charge d’organiser les élections dans le respect des délais réglementaires.
Huit mois, c’est court bien évidemment. Mais Houmed Msaidié a fait preuve, pour la énième fois, de bon Manager. Il entra dans ce Ministère très sensible, avec des missions colossales et releva les défis. Houmed Msaidié a concrétisé ses initiatives au profit des Comoriens.

D’abord convaincu que pour le développement du pays, la stabilité et la paix sont primordiales, Houmed Msaidié n’a ménagé aucun effort dans ce sens. Il a eu comme leitmotiv le maintien de la cohésion sociale et de l’unité nationale. Il a multiplié ses efforts après la validation du calendrier électoral. Il a mis les bouchées doubles avec le soutien du Président de l’Union des Comores pour faire respecter les délais règlementaires du calendrier électoral. Chose faite ! C’est ce qui a permis la stabilité du pays dont il peut se prévaloir.

Dans le domaine des élections, il y a un autre dossier qui lui tient à cœur ; à savoir le vote de la diaspora de France. Il n’est plus un secret pour personne que Houmed Msaidié a travaillé d’arrache-pied pour le vote des comoriens établis à l’Etranger. Malheureusement, le processus n’a pas abouti. Toutefois, le Ministre de l’Intérieur, désormais en congés, continue à se battre pour ce même dossier. Il a soumis à l’Assemblée Nationale une proposition de loi qui consiste à établir la liste des électeurs de la diaspora dès la fin des prochains scrutins en vue des élections du quinquennat de 2021.

Chargé de la sécurité intérieure, la Police Nationale en particulier se souviendra de ce patron rigoureux, de cet homme d’actions et de grand esprit. Houmed Msaidié a fait de la Police, une police nationale digne. Citons ici, l’harmonisation des statuts de la police. Celle-ci a sans doute transformé la vie professionnelle des policiers avec la régularisation de la situation administrative et financière. Rappelons-le, c’était un dossier rangé dans les tiroirs du Ministère de l’Intérieur depuis de nombreuses années.
Houmed Msaidié l’a exhumé et exaucé le rêve tant attendu par la Police Nationale.
Pour le maintien de l’ordre public et de la sécurité des biens et des services, Houmed Msaidié a renforcé la mise en place des institutions policières. Il a mis en place deux postes de police à Nkourani ya Sima dans la région de ( Nguwengwe-Mbadjini) et à Ntsinimoichongo. Sa volonté de maintenir la sécurité du pays s’affirme également par la mise en place de deux Commissariats de police respectivement à Singani et à Hahaya.

Dans le même volet de la sécurité, le Ministre de l’Intérieur a eu l’approbation des députés sur sa proposition de loi portant sur la sécurité privée et le gardiennage. Cette loi stipule la mise en place d’un département de la sécurité privée au Ministère de l’Intérieur. Elle permettra également aux agents de sécurité et aux gardiens de bénéficier de nouveaux droits comme l’indemnité de risque entre autres.

Chose promise, chose due ! La réussite de Houmed Msaidié au Ministère de l’Intérieur se poursuit avec la suppression du fameux visa de sortie dès qu’il a posé sa mallette dans les locaux de l’ancienne Radio Comores. Depuis le 30 mai 2015, les voyageurs comoriens jouissent de cette liberté de circulation. Il s’agit ici d’une promesse faite lors d’un rassemblement politique en France.

Du côté de la Décentralisation, souvenez-vous du respect sur les recommandations faites lors du Premier congrès des Maires à Anjouan, notamment, la mise en place de l’Association Nationale des Maires Comoriens, l’uniformisation des écharpes des Maires remises aux concernés, le transfert des compétences relatives à l’état civil respectivement à Ngazidja et à Mohéli. Il a par ailleurs obtenu après sa demande par le biais d’une note en conseil des Ministres, le décaissement exceptionnel d’une importante manne financière d’un montant de 270.000 000 kmf pour les frais d’installation des 54 Communes, une aide indispensable pour la décentralisation.

Le monde médiatique a connu, il faut le reconnaître, une liberté d’expression sans menace depuis que Houmed Msaidié avait pris les rênes du Ministère de tutelle. Pour une information équitable dans cette période cruciale, le Ministre a priorisé la mise en place du Conseil National de la Presse et de l’Audiovisuel (CNPA). Une institution sous sa tutelle et qui a un rôle très important dans cette période électorale.

Bref, Houmed Msaidié quitte le Ministère en laissant deux propositions de loi déjà examinées en travail de commission et qui attendent juste leur adoption en séance plénière des parlementaires du mois d’avril de 2016. Il s’agit de la loi portant sur le vote de la diaspora et celle portant sur le statut de la Sécurité Civile (COSEP).

Ministère de l’intérieur

1 commentaire sur Présidentielles 2016: Houmed Msaidié a quitté ses habits de Ministre de l‘intérieur

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*