Présidentielles 2016: La réaction officielle du parti JUWA sur le calendrier électoral

«Nous saluons l’officialisation de la date des élections après avoir attendu aussi longtemps. Nous espérons que les dates seront scrupuleusement respectées. Toutefois, ils sont en train d’avancer des dates sans avoir réuni toutes les conditions pour qu’il y ait de l’équité et de la transparence durant ces élections. Tel est le cas du recensement de la diaspora.
Nous nous demandons le respect du calendrier.

image

Aujourd’hui, on est tenté de dire que le parti Radhi, avec l’aide du ministre de l’Intérieur, est en train de monopoliser toutes les structures de contrôle du fichier électoral. Des désignations, des nominations ne tombent pas conformément au code électoral. C’est le cas du directeur du Centre national de traitement des données électorales (Cntde). Au lieu que la Ceni propose l’expert national comme le stipule le code électoral, le ministère de l’Intérieur a désigné un membre de Radhi.

Pourtant, c’est une commission censée corriger les anomalies, comme les doublons, les transferts… D’ailleurs, la Ceni avait protesté. Enfin, si le ministre de l’Intérieur ne parle pas de démission mais de congé, et ce sera quand ?»

Ibrahim MOHAMED SOULE, secrétaire Général du Parti JUWA.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*