Primaire à gauche, Hamon « il faut respecter le choix des femmes musulmanes qui ont choisi… »

« Je ne fais pas partie de ceux qui dans notre pays pensent finalement que dans la République, un bon musulman ce serait un musulman qui n’est pas musulman !  »  a déclaré, Benoît Hamon lors de son débat face à Manuel Valls.
En France dans le dernier débat de la primaire de la gauche:

La laïcité s’invite dans le débat

Le débat s’aventure sur le terrain de la laïcité. Manuel Valls salue une « valeur », qui « fait partie de l’histoire de la France ». En début de semaine, l’ancien Premier ministre avait fustigé les « ambiguités » de son rival sur la question.

« Il ne peut pas y avoir le moindre accomodement. Il faut protéger les musulmans qui sont sous la pression de l’islam politique« , glisse Manuel Valls, évoquant un « combat determiné » à mener.

De son côté, Benoît Hamon fait l’éloge de la loi de 1905, « une loi de liberté, un des plus belles lois de la République ». « Ce n’est pas un dogme, juge-t-il, ce n’est pas la religion de ceux qui n’en ont pas. » Il rappelle que la loi de doit pas être un obstacle à l’exercice de la liberté religieuse. L’ex ministre de l’Education a voulu expliquer pourquoi il ne monte pas au créneau sur la question de la laïcité:

 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*