Privatisation de Comores Télécom: Les raisons de la privatisation

soidrouLa privatisation de Comores Télécom est motivée par plusieurs raisons :

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

-Partant du postulat que la faillite ou la santé médiocre des sociétés d’Etat sont dues à une mauvaise gestion des PDG Comoriens, la privatisation de Comores Télécom est inévitable; sauver cette société avant que ça soit trop tard? Auparavant ONICOR , AIR COMORE, HYDROCARBUR, ancien EDC etc… étaient des sociétés rentables et pourtant ces sociétés connaissent des situations chaotiques aujourd’hui.

-La télécommunication est un secteur en plein mutation, en plein développement ; Comore télécom doit adopter la nouvelle technologie et la privatisation offre aux investisseurs de nouvelles perspectives d’innovation et de diversification des modes de prestation de service. Sachant que la mondialisation conduit aujourd’hui les groupes industriels à élaborer leurs stratégies au niveau planétaire donc Comore télécom nécessite un besoin d’une politique stratégique afin de rattraper son retard technologique.

-Le pouvoir public doit privilégier la régulation par le marché afin de baisser les prix et améliorer le surplus des consommateurs. Les Comoriens ne peuvent pas continuer à payer des factures trop chères alors qu’ils sont victimes d’une illusion monétaire (le coût de la vie augmente d’une manière spectaculaire alors que le pouvoir d’achat des ménages n’augmente pas pour autant). Dans un marché libre, le consommateur peut se tourner vers un autre fournisseur s’il n’est pas satisfait de la qualité ou du prix d’un produit ou d’un service. Le marché est structuré de manière à satisfaire les préférences et le choix du consommateur.

-Intégration régionale : Notre pays a intégré différents blocs régionaux COI, COMESA ect… qui facilitent le libre échange, en revanche nous ne pouvons pas peser dans ces blocs si nos firmes ne sont pas compétitifs ; et pour être compétitifs nous devons exporter des produits locaux et se spécialiser dans des secteurs dont nous avons des avantages comparatifs…. Comore Télécom a la capacité d’exporter ses services et ses produits dans la région. Les firmes domestiques essentiellement importatrices vers les blocs régionaux ou vers les pays potentiellement partenaires dans une zone de libre échange font partie des firmes qui nécessitent une nouvelle politique de gestion et la privatisation peut être la solution car elle offre des avantages importants sur le plan des coûts et de la productivité.

Toutefois, il faut souligner qu’il existe différente forme de privatisation et la privatisation de Comore télécom ne doit pas s’inscrire dans un contexte de désengagement total de l’Etat. Je propose une privatisation portant sur la négociation de contrats avec des investisseurs privés pour la prestation de divers services publics, dans un souci de garder une marge de manœuvre et sauver nos emplois , et non une privatisation portant sur la vente totale ou partielle de Comores Télécom qui risquerait de perdre le contrôle de la société. Espérons que le scénario Air Comore ne va pas se reproduire car nos dirigeants ne savent pas négocier avant de signer un contrat ou  ils ne songent que de leurs insatiables intérêts égocentriques au mépris de l’intérêt générale.

ISSIHAKA-AHAMADA Soidri Économiste

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*