En ce moment

Quand Azali esquive la poignée de main de son ministre Ahmed Djaffar

La scène est aussi bien cocasse qu’humiliante. Aussitôt arrivé à l’aéroport de Ouani ce matin, le chef de l’Etat a procédé aux traditionnelles poignées de main aux officiers de forces de sécurité venus l’accueillir. Au bout de la procession militaire, commence celle des membres du gouvernement et des personnalités politiques dont le ministre des télécommunications Ahmed Djaffar est aux premières loges. Ce dernier a tendu sa main au chef de l’Etat. Azali Assoumani l’a littéralement snobé et s’est tourné vers d’autres personnes derrière lui. Il reviendra quelques instants après réparer « l’incident » en serrant la main à Djaffar ainsi qu’aux autres personnalités présentes avant de partir en conseil des ministres à Dar Nour, l’équivalent du palais de Beit-Salam à Anjouan.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*