Quand Beit-Salam nomme tout le monde…même les femmes des ménages dans les ministères

Le clientélisme, un mal horrible qui gangrène notre société. Nous avons un regime où Beit-Salam concentre presque tous les pouvoirs, jusqu’aux nominations d’un secrétaire général d’un ministère ou du président du tribunal.

Et on veut un Etat de droit ! Tout cela donne l’impression de vivre dans une royaume. On a un boulot par la politique, ainsi tout est politisé, la méritocratie n’existe pas, l’administration est pleine de ces incompétents qui se pavanent avec des titres.

Tu demandes à ton collègue un simple rapport d’activité, et tu deviens son ennemi à vie. Trop de boulets pour sortir la tête hors de l’eau, point d’émergence sans une vraie réforme de l’administration, de l’éducation et de la justice.

Youssouf Ibrahim

Titre: Comores-Info

1 commentaire sur Quand Beit-Salam nomme tout le monde…même les femmes des ménages dans les ministères

Répondre à Issam AZIHAR BEN SAID Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*