Quand l’entêtement de la ministre Siti Kassim humilie ses partenaires

Aujourd’hui, lors de la clôture de l’atelier Alliance Mondiale pour le Changement Climatique, la ministre de la production et de l’environnement a cité l’union des Comores à la place de l’Union Européenne, sur un passage clé de son discours.

image

« Il me plait ici de rappeler que ce programme, financé par [l’union des Comores ] à hauteur de 3 millions d’euros… » Les participants à l’atelier s’étaient aussitôt rendu compte que la ministre, malgré ses yeux rivés sur le discours, avait mélangé les pinceaux. Et tout le monde s’attendait à ce que Siti Kassim s’excuse et rectifie ses propos devant la chef de la délégation de l’Union Européenne auprès de l’Union des Comores.

C’est ainsi d’ailleurs que deux papiers rappel lui ont été illico presto posés sur sa table par le secrétaire général de son ministère. Mais, hélas, elle n’en a pas tenu compte ni au cours ni à la fin de sa locution. Elle a commis une erreur incommensurable, et elle a fait comme si de rien n’était. Une attitude qui ne peut que décevoir nos principaux bailleurs qui ont vu et entendu leurs contributions attribuées à un autre.

Toufé Maecha

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*