Quand Mahamoud Elarif dit la chose et son contraire

Effectivement, nos mémoires sont courtes ou tout simplement le pouvoir nous rend aveugle parfois. Mais dans la déclaration du coordinateur du JUWA à Anjouan Mahamoud Elarif, il y a sans doute de la cohérence et une part de vérité notamment sur leur pensés. Mais sérieusement, il est incompréhensible qu’il y a quelques semaines, le parti JUWA a décidé de suspendre Docteur Sounhadji de ses fonctions par insubordination et propos déplacés sur leur alliance avec la CRC pendant que Juwa n’est pas obligé d’être solidaire à ce gouvernement donc à ce parti au pouvoir. Dans ce sens, il est incompréhensible que Sambi puisse s’exprimer en un homme politique en dehors du parti Juwa pendant que Sounhadji ne peut pas s’exprimer en dehors du parti. Comment se fait que certains peuvent exprimer leurs désaccords pendant que les autres ont le feu vert.

Dans un autre registre, le Ministre Fahami a demandé récemment des explications au vice-président de l’Assemblée Maoulana Charif, sur le positionnement de l’alliance JUWA-CRC. Donc, on ose croire que cette fois-ci, le ministre Fahami nous donnera des explications sur la position de Sambi étant un homme politique a part comme le stipule Mahamoud Elarif et du parti JUWA qui peut n’est pas se solidarisé avec le gouvernement ? Ou bien peut-on comprendre à travers la déclaration de Mahamoud Elarif que JUWA est devenu un opposant au pouvoir ?

Nakidine Hassane

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*